Plusieurs grosses franchises devraient avoir droit à des reboots. 

Connu pour ses consoles et en particulier l’Atari 2600, sortie en 1979, une console qui est souvent considérée comme l’ancêtre de la NES, Atari avait fait le choix de se détourner des jeux vidéo pour diversifier des activités avec la vente de NFT, l’ouverture d’hôtels et le lancement d’une cryptomonnaie. L’entreprise américaine a maintenu une division gaming, mais n’a pas forcément fait les bons choix en misant sur les free-to-play sur mobiles et en commercialisant une nouvelle console de jeux moderne, qui a eu forcément beaucoup de mal à séduire avec son line-up de jeux très léger et son prix élevé.

L’éditeur semble avoir retenu la leçon puisqu’il vient d’annoncer la mise en production de plusieurs jeux “premium” sur consoles et PC. “Atari entend s’appuyer sur son catalogue de 200 licences propriétaires pour constituer un solide pipeline de jeux payants sur toutes les plateformes. Des premiers titres sont en cours de développement et les premières sorties sont prévues pour l’exercice 2021/22″ assure l’entreprise.

Missile Command, Asteroid ou Centipede pourraient donc avoir droit à leurs reboots sur PC et consoles. Pour ce qui est des licences les plus récentes, cela s’annonce plus compliqué. Nacon a par exemple récupéré les droits de la franchise Test Drive Unlimited et développe déjà un nouvel épisode de la franchise. Quant à ceux d’Alone in the Dark, ils ont été revendus à Embracer Group. Il ne faut donc pas forcément s’attendre à de gros projets. Atari évoque toutefois des titres “divertissants” et “funs”, qui devraient s’adresser tant aux joueurs nostalgiques qu’aux plus jeunes.