En aout 2020, la plateforme de réservation de logements a mis en place une politique de répression des fêtes dans les propriétés proposées sur son site.

La pandémie de coronavirus a poussé Airbnb à endosser le rôle d’un shérif et à faire la chasse aux soirées covid-19 dans les logements mis en location sur sa plateforme. En un an, Airbnb a ainsi annulé plus de 50.000 réservations suspectes rien qu’aux États-Unis, a indiqué Ben Breit, responsable de la communication de confiance et de sécurité de l’entreprise, au Denver Post.

La société a également annulé plusieurs dizaines de milliers de réservations pour les mêmes raisons au Canada, au Royaume-Uni, en France, ainsi qu’en Espagne. “Instituer une interdiction mondiale des fêtes et des événements est dans le meilleur intérêt de la santé publique“, avait indiqué la société lors de l’entrée en vigueur de sa nouvelle politique.

Les chiffres rapportés par Airbnb montrent que la société a bel et bien appliqué son interdiction mondiale de fête durant la pandémie, allant jusqu’à menacer certains utilisateurs de supprimer leur accès à la plateforme s’ils ne respectaient pas sa politique. L’objectif de cette dernière est évidemment d’éviter que les propriétés locatives ne deviennent une alternative aux bars et boites de nuit fermés en raison de la crise sanitaire, mais aussi d’éviter que ces soirées soient des lieux de contaminations.

Le responsable de la communication d’Airbnb a expliqué au Denver Post que les réservations de certains profils étaient automatiquement bloquées aux États-Unis ; “si vous avez moins de 25 ans et que vous n’avez pas d’antécédents de critiques positives, nous ne vous permettrons pas de réserver une maison entière près de chez vous“.

La société affirme que sa politique a porté ses fruits puisque les événements majeurs tels qu’Halloween et le réveillon du Nouvel An ont été relativement « calmes » cette année. Airbnb a déjà annoncé que l’interdiction des fêtes dans les propriétés locatives de sa plateforme sera appliquée jusqu’à la fin de l’été 2021.