Facebook se lance dans les newsletters

La nouvelle plateforme de Facebook, destinée aux écrivains et journalistes, est indépendante du réseau social.

Le plus célèbre des réseaux sociaux annonce l’arrivée d’un nouveau service baptisé Bulletin. Ce dernier permet aux rédacteurs de publier des articles et de créer des newsletters gratuites, mais aussi payantes. Ces bulletins d’actualité pourront ensuite être publiés sur le web, envoyés par mail ou tout simplement partagés sur Facebook.

Bulletin n’est pas intégré au réseau social, le nouveau service de Facebook dispose en effet de sa propre plateforme ce qui peut perturber les lecteurs. Sur Bulletin, les visiteurs peuvent lire diverses productions de créateurs, journalistes et autres personnalités connues. Un concept qui rappelle évidemment les blogs et autres plateformes du genre. Certaines des publications sont gratuites, d’autres sont payantes. Le choix est laissé aux créateurs.

Dans un premier temps, Facebook ne prendra d’ailleurs aucun pourcentage sur les abonnements réalisés sur Bulletin. De plus, les créateurs conservent leur pleine propriété sur leur production.

Bulletin est « axé sur l’autonomisation des écrivains indépendants, les aidant à atteindre de nouveaux publics et à propulser leurs entreprises », a indiqué Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook. Ce dernier a indiqué que l’objectif de Bulletin était de proposer une nouvelle manière pour les créateurs de monétiser leur travail. « L’objectif ici à travers l’entreprise est de soutenir à terme des millions de personnes faisant un travail créatif », a déclaré le PDG de Facebook.

Ce nouveau service ne sort évidemment pas de nulle part. Bulletin n’est en réalité que la réponse de Facebook à des services tels que Substack qui connaissent une popularité croissante depuis un moment. Facebook n’est d’ailleurs pas le seul réseau social à se rendre compte du potentiel de ce type de service. Twitter a en effet récemment racheté Revue, une plateforme de newsletters, bien que pour l’instant le réseau social ne l’a toujours pas exploité.

Si Facebook a annoncé le lancement de son nouveau projet, celui-ci n’est pas encore pleinement disponible. Seule une poignée d’écrivains et de créateurs préalablement sélectionnés par Facebook peuvent publier sur Bulletin. Le réseau social a tout de même indiqué que de nouveaux utilisateurs pourront bientôt exploiter son nouveau service, sans pour autant donner de date précise.