Le robot veillera, entre autres, aux respects des mesures contre la propagation du coronavirus au sein de l’officine. 

Le personnel de la pharmacie des Docks, située à Péruwelz, compte un petit nouveau plutôt insolite : Docky. Ce dernier n’est autre qu’un robot humanoïde, à la fois mobile, intelligent et autonome. Il s’agit du premier robot de Belgique du genre à accueillir, guider et renseigner les clients d’une pharmacie.

En plus d’aider les clients, Docky permet de lutter contre la propagation du coronavirus puisqu’il est en mesure de vérifier le port correct des masques de protection. Il peut également mesurer la température des personnes qui se rendent dans l’officine, grâce à ses nombreux capteurs.

« Docky aidera notre équipe à veiller au respect des mesures sanitaires, mais ce n’est évidemment pas tout », complète M. Risselin, gérant de la pharmacie des Docks. « Nous accueillons surtout Docky pour qu’il puisse se mettre au service de nos clients. Puisqu’il connait l’officine sur le “bout des roues”, il pourra guider nos clients pour trouver n’importe quel produit. Le robot pourra également donner des conseils. Par exemple, il pourra aider sur le choix d’une crème solaire pour peaux fragiles ou présenter les baumes antimoustiques les plus efficaces en diffusant une vidéo ou une animation. Enfin, côté ludique, il divertira également les plus jeunes avec quelques jeux dont Docky garde le secret ».

Fabriqué en Chine, le robot comporte tout de même un peu d’ADN belge puisqu’il est équipé d’un logiciel 100 % made in Belgique, développé par la société ZoraBots. Les missions du robot pourront évoluer au fur et à mesure de son apprentissage. « On peut imaginer la diffusion de tutoriels ou l’utilisation de la reconnaissance faciale pour des services plus personnalisés. Le robot Cruzr et notre logiciel sont déjà prêts pour de futures évolutions », ont indiqué les CEO de ZoraBots, Fabrice Goffin et Tommy Deblieck, dans un communiqué.