Malgré le succès très mitigé de ses lunettes Spectacles, Snapchat a dévoilé un tout nouveau modèle.

À l’occasion de sa conférence annuelle, Snapchat a fait plusieurs annonces intéressantes. En plus du lancement d’une nouvelle application autonome, le réseau social qui comptabilise désormais plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par mois a dévoilé de nouvelles lunettes Spectacles. Cette quatrième génération de lunettes Snapchat est la plus ambitieuse à ce jour puisqu’elle repose sur la réalité augmentée.

Le précédent modèle était déjà en quelque sorte compatible avec les effets AR, mais tout se passait en “postproduction”, depuis son smartphone. Rien ne permettait de voir la réalité augmentée en direct. C’est là que la nouvelle génération de lunettes Snapchat entre en jeu. Grâce à ses deux écrans intégrés, les Spectacles permettent d’observer des effets AR en direct.

En plus de ses deux caméras, les lunettes disposent de quatre microphones intégrés et de deux haut-parleurs qui permettent de contrôler l’accessoire par la voix. Ce dernier dispose également d’un pavé tactile sur l’une de ses branches qui permet de faire défiler les effets AR. Le logiciel AR des lunettes couplé aux deux caméras permet de détecter automatiquement les surfaces physiques pour placer correctement les effets de réalité augmentée.

On notera combien le design des Spectacles est très futuriste.

Selon le PDG de Snapchat, Evan Spiegel, ce type de lunettes est l’avenir. Elles devraient en effet devenir un accessoire indispensable pour l’utilisation de son smartphone dans les années à venir. Une vision que partagent d’autres grands noms de la tech, dont Facebook.

Mais il semblerait tout de même que Snapchat ait enfin pris conscience du succès particulièrement mitigé de ses accessoires puisque ses nouvelles lunettes AR ne seront pas à vendre. L’entreprise américaine prévoit en effet d’offrir les Spectacles de 4e génération à plusieurs créateurs d’effets AR via un programme d’application en ligne, mais aucune vente directe n’est prévue.

Le fait que l’autonomie de cette paire de lunettes ne soit que de 30 minutes a très certainement joué dans la décision de Snapchat de ne pas la commercialiser.