En plus de se recharger très rapidement, les batteries aluminium-ion disposeraient d’une durée de vie plus importante que celle des batteries au lithium-ion. 

Alors que les grands noms de la tech tentent par tous les moyens d’accélérer la recharge des batteries au lithium, une société australienne du nom de Graphene Manufacturing Group (GMG) aurait trouvé la solution : utiliser un autre élément chimique. En remplaçant le lithium contenu dans les batteries traditionnelles par de l’aluminium, la durée de recharge sera divisée par dix.

La firme australienne a en effet indiqué être parvenue à mettre au point des prototypes de batteries aluminium-ion qui se rechargent particulièrement vite par rapport aux actuelles batteries au lithium-ion, mais ce n’est pas leur seul avantage. Le nouveau type de batterie disposerait d’une durée de vie plus longue et ne présenterait pas de problème de surchauffe.

D’après les tests réalisés par des scientifiques de l’Institut australien de bio-ingénierie et de nanotechnologie de l’Université de Queensland qui ont contribué au développement de la nouvelle batterie, les performances de cette dernière seraient plutôt impressionnantes.

La densité de puissance de la batterie – soit la rapidité à laquelle la cellule se charge et se décharge – serait d’environ 7.000 W/kg, soit plus de 10 fois supérieure à la densité de puissance des batteries actuelles qui se situe entre 250 et 7000 W/kg.

Une autonomie moindre

Ce nouveau type de cellule présenterait tout de même un défaut au niveau de sa densité d’énergie. Elle ne pourrait embarquer que 60% d’énergie par rapport aux batteries actuelles de même poids ce qui n’en fait pas forcément une alternative intéressante pour le secteur des voitures automobiles.

Cependant, le fait qu’elle puisse être rechargée 10 fois plus rapidement que les batteries actuelles pourrait en quelque sorte pallier le problème d’autonomie. D’ailleurs, puisque les batteries aluminium-ion ne surchauffent pas, pas besoin d’embarquer un système de refroidissement. De quoi gagner de la place dans les véhicules électriques et embarquer une batterie aluminium-ion plus grande et ainsi disposer d’une autonomie plus importante.

Un smartphone rechargé en moins de 5 minutes

Pour ce qui est des smartphones, les avantages de ce type de batteries semblent particulièrement nombreux. En plus d’être plus sure et plus écologie puisque recyclable, la batterie aluminium-ion d’un smartphone pourrait être rechargée en moins de 5 minutes.

Si les premiers résultats du prototype de la firme australienne sont impressionnants et prometteurs, il ne faut pas s’attendre à voir des appareils équipés d’une batterie aluminium-ion dans un avenir proche. Le concept devra en effet encore passer plusieurs étapes avant d’équiper nos smartphones et autres appareils connectés.