Des chercheurs mettent au point un nouveau type de batterie moins coûteux

La batterie à ions sodium stable est plus petite et moins coûteuse à fabriquer que les batteries au lithium actuelles.

Bien qu’elles offrent de nombreux avantages, les batteries au lithium sont également fortement critiquées. Elles entrainent en effet beaucoup de pollution et sont l’un des composants les plus onéreux des appareils électroniques. C’est pourquoi de nombreux chercheurs à travers le monde tentent de trouver une alternative aux batteries au lithium moins polluante et moins chère à produire. Et il semblerait que des chercheurs de l’Université de Washington à Saint Louis y soient parvenus.

Les scientifiques ont expliqué dans un article publié dans la revue Advanced Science avoir remplacé le lithium contenu dans les batteries actuelles par du sodium. Une conception qui est loin d’être nouvelle, mais qui présentait jusqu’à présent plusieurs problèmes. Cette dernière n’était en effet pas viable puisque la réaction chimique au sein de la batterie entrainait de nombreux dysfonctionnements. Pour tenter de pallier ces défauts, les chercheurs ont remplacé l’anode d’une batterie par une fine couche de cuivre. Cela permet de rendre la batterie plus petite tout en conservant une réaction chimique qui transforme les ions en métal avant qu’ils se dissolvent lorsque la batterie se décharge et qu’ils retournent vers la cathode.

Grâce à la feuille de cuivre, la batterie à base de sodium est plus petite qu’une batterie au lithium puisqu’elle ne dispose pas d’anode à proprement parler, mais elle est surtout moins coûteuse à produire puisque le sodium est plus fréquent. De plus, cette nouvelle conception de batterie offre des capacités similaires aux batteries traditionnelles. Enfin, les chercheurs ont également amélioré la stabilité de la batterie au sodium en réduisant sa contenance en eau.

Si ce nouveau type de batterie au sodium sans anode présente plusieurs qualités par rapport aux batteries au lithium, notamment sa petite taille et son faible coût de production, la nouvelle conception offre des performances assez similaires au modèle traditionnel. Elle pourrait donc être une solution pour baisser les coûts des appareils (smartphones, ordinateurs portables voitures), ainsi que leur conception, mais il n’est pas encore question d’améliorer leur autonomie.

Bien que cette nouvelle conception de batterie présente plusieurs avantages, rien ne dit malheureusement qu’elle puisse se retourner un jour dans nos appareils. On peut en effet imaginer que les constructeurs se tournent vers un autre type de batterie plus révolutionnaire plutôt que de changer les entrailles de leurs appareils pour adopter une batterie qui offre les mêmes performances que les batteries au lithium. Le travail des chercheurs reste tout de même très appréciable et pourrait donner lieu à d’autres modèles de batteries plus révolutionnaires dans un avenir plus ou moins proche.