À l’occasion de la sortie tant attendue du remake de NieR, nous avons eu la chance d’échanger avec le compositeur des musiques emblématiques de la franchise, complètement remasterisées pour l’occasion. 

Geeko – NieR Gestalt et NieR Replicant ont plus de 10 ans maintenant et la bande-son fait toujours partie des favorites parmi les fans. Que ressentez-vous par rapport à votre travail à l’époque ?

K.O. – Cela fait plus de 10 ans, donc bien que je ne me souvienne pas de ce que je ressentais pendant que je travaillais, nous avons pu sortir plusieurs albums d’arrangements de morceaux du NieR original, et j’ai eu l’occasion de rencontrer des fans face à face lors d’événements tels que des concerts, donc c’est une bande originale spéciale qui m’a offert des opportunités que je n’aurais pas pu vivre avec d’autres projets.

Vous avez travaillé sur de nombreux jeux vidéo, mais vous êtes très impliqué dans NieR. Que pensez-vous de la franchise dans son ensemble ?

Le réalisateur Yoko-san (ndlr : Yoko Taro) était un ami personnel avant que nous ne commencions à travailler sur NieR. Il a donc été facile de communiquer avec lui, ce qui a facilité la compréhension de ses désirs et des éléments requis pour le jeu. Cela a permis d’établir l’atmosphère du jeu et les éléments requis pour les effets, j’étais donc relativement libre de faire ce qui me semblait bon pour tout autre élément musical. Cela a peut-être eu un effet positif sur la musique et l’a rendue quelque peu représentative de mon travail.

Nous avons entendu que la bande originale de NieR avait été remasterisée pour NieR Replicant ver.1.22474487139… Quelle a été votre approche pour retravailler vos compositions ?

Cette fois-ci, j’avais un rôle de réalisateur, j’ai donc demandé à des compositeurs adéquats d’arranger chaque piste.

J’ai principalement demandé des améliorations qualitatives et un allongement de chaque morceau en ajoutant des zones avec de nouveaux éléments, plutôt que de modifier l’image des morceaux.

Y aura-t-il de nouveaux titres dans cette nouvelle version de NieR ?

Oui, il y a de nouveaux titres.

J’ai veillé à ce qu’elles s’intègrent bien dans l’univers de Replicant.

Les pistes vocales sont une partie essentielle de l’identité musicale de la franchise NieR, pouvez-vous nous en dire plus sur l’élaboration de ces chansons ?

Yoko-san a demandé, pendant la production du titre original, que des types de voix soient présents dans chaque morceau. En plus des voix et des refrains, certains morceaux comportent également des cris et des voix ressemblant à des effets sonores.

Afin d’exprimer le monde unique de NieR, j’ai fait les paroles dans une langue fictive pour se différencier du monde réel afin de ne pas entraver l’imagination des joueurs avec des mots significatifs.

Y a-t-il des morceaux sur lesquels vous avez particulièrement apprécié de retravailler ? Pourquoi ceux-ci en particulier ?

Je n’ai pas de morceaux particuliers en tête, mais presque tous les morceaux de style orchestral qui étaient auparavant réalisés par ordinateur ont été réenregistrés avec de vrais instruments, donc je pense qu’ils sonnent mieux maintenant, avec plus de profondeur.

La crise du COVID a-t-elle fortement affecté votre travail sur NieR Replicant ver.1.22474487139… ?

Nous avions prévu de nombreux enregistrements pour améliorer la qualité de la bande originale, mais nous avons dû surveiller la situation du COVID, reprogrammer ou passer à l’enregistrement à distance, donc il y a eu quelques effets. Je suis très heureux que nous soyons arrivés à tout réaliser avec l’aide de nombreux membres du personnel et des musiciens.

Merci encore d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Avez-vous un dernier mot à dire à vos fans ?

Lorsque j’ai composé la bande originale de Replicant, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit écoutée par autant de personnes. Je ne m’attendais certainement pas à pouvoir réenregistrer les morceaux plus de 10 ans plus tard pour ce même titre, je suis donc tout simplement ravi et reconnaissant envers tous les fans de NieR qui ont fait de cette opportunité une réalité grâce à leur soutien.

L’équipe de MONACA et moi-même avons travaillé dur pour créer les morceaux de ce titre, j’espère donc que tout le monde les appréciera.

Et juste pour le plaisir, voici un extrait de la bande originale entièrement remasterisée en version orchestrale :