Facebook abandonne son Oculus Rift S pour se concentrer sur ses casques autonomes

⁣Cet arrêt de production met fin à la lignée des casques VR pour PC de Facebook. Un revirement attendu, mais significatif.⁣

C’est officiel, la gamme des Oculus Rift s’est éteinte. Cela n’a rien d’étonnant, car ce modèle ne correspondait pas à l’aspect grand public et autonome de la VR qu’envisage la firme américaine.⁣

Le casque avait été commercialisé en 2019 à un prix accessible par rapport à ses concurrents (autour des 399€), mais il n’a pas bien fonctionné. Il avait pour but de succéder au célèbre Oculus Rift et était conçu pour fonctionner avec un PC.⁣

Facebook avait déjà avorté la mise en vente du Rift 2 en 2018. Une décision qui rappelle ce nouvel arrêt de production. La firme préfère en effet se focaliser sur la gamme de casques Oculus Quest, plus accessible et “grand public”. L’Oculus Quest 2, sorti cette année et commercialisé à partir de 299 €, permet lui aussi de jouer sur PC, mais avant tout, de manière autonome. C’est-à-dire, sans rien d’autre que le casque et ses manettes. Facebook compte bien occuper une place casuelle face à des concurrents plus performants, mais plus niches et onéreux.⁣

La gamme Oculus Quest permet de jouer en VR sans ordinateur.
La gamme Oculus Quest permet de jouer en VR sans ordinateur.


L’Oculus Quest 2, sorti en septembre 2020, a dépassé en cinq mois toutes les ventes de casques Oculus réunies jusqu’alors. Ce constat explique la volonté de Facebook de ne pas renouveler la gamme des Rift et d’allouer plus de capacité au développement de casques autonomes qui ont une plus grande portée commerciale et d’usage. D’ailleurs, près 20% des employés de Facebook travaillent dans le domaine de la réalité virtuelle ou augmentée.⁣

Facebook avait déjà lancé un casque 100% autonome et bon marché en 2019, l’Oculus GO. Mais les fonctionnalités qu’il propose étaient réduites. Si le Quest 2 fonctionne encore sur PC, il y a fort à parier que des modèles futurs similaires seront entièrement autonomes.⁣

Grâce à ses casques indépendants des ordinateurs, Facebook entend également imposer son propre écosystème à ses utilisateurs. Il faut tout de même rappeler qu’une grosse partie des revenus de la firme provienne des annonceurs. Impossible de se connecter à un casque Quest sans y connecter son compte Facebook. Par conséquent, le réseau social aura accès à des données à caractère personnel sur vos usages.