Déjà derrière quelques jolies petites créations, le studio chinois NExT livre avec Bladed Fury le jeu qui pourrait bien le positionner sur la scène du gaming.

Les studios chinois sont de plus en plus nombreux à se lancer sur des projets “consoles”, et ce alors que la plus grosse partie de leur clientèle se trouve sur mobile ou sur PC. Avec Bladed Fury, le studio NExT nous propose ni plus ni moins que de découvrir une partie de la culture et de la mythologie chinoise à travers un beat them all en 2D d’une rare intensité.

Artistiquement, le jeu est très réussi.

L’aventure prend place dans la Chine antique. Dans la peau d’une jeune princesse, amenée à fuir son royaume après avoir tué son propre père, contrôlé par un esprit maléfique, le joueur devra tenter de découvrir la vérité sur ce drame familial tout en découvrant un pan entier de la mythologie chinoise, un univers relativement méconnu des gamers, qui se révèle donc assez rafraichissant.

Bladed Fury n’hésite d’ailleurs pas à se distinguer des autres productions par sa direction artistique, très inspirée des arts chinois, avec de superbes illustrations dessinées à la main. Bladed Fury semble sorti d’un livre de contes pour enfants. Visuellement, le jeu est superbe. Les décors sont soignés à l’extrême avec un sens du détail qui surprend à chaque instant. Les animations des personnages sont également superbes. C’est très clairement ce qui donne toute sa personnalité au jeu.

Le scénario nous est dévoilé progressivement à travers les dialogues de l’héroïne.

Toutefois, c’est bien au niveau de son gameplay que le jeu de NExT Studios surprend le plus agréablement. Bladed Fury se présente comme un beat them all old-school extrêmement nerveux, qui n’aurait rien à envier à un Ninja Gaiden ou un Devil May Cry au niveau de son intensité. A la différence de ces deux titres, Bladed Fury est toutefois un jeu en 2D à straffing horizontal, un peu à la façon d’un Castlevania. Les références s’arrêtent là car dans sa construction, Bladed Fury parvient à se démarquer de tous les autres titres en mélangeant différentes idées. Les combats sont intenses et plutôt techniques. Les frappes légères sont portées avec le bouton X, les frappes lourdes avec le bouton Y, mais toute une série de combos sont possibles. Le personnage peut sauter, virevolter dans les airs, effectuer des attaques au sol et dans les airs, dasher pour éviter une attaque et se protéger à l’aide d’un bouclier. Les combats sont extrêmement intenses et le jeu très fun. Les séquences de combat sont entrecoupées par quelques puzzles pas bien compliqués, quelques séquences de plates-formes, des dialogues et des combats de boss, qui sont l’une des grandes réussites du jeu. Si d’apparence, Bladed Fury est donc un jeu assez simple d’accès, il se révèle en réalité beaucoup plus technique qu’il n’y paraît. On notera d’ailleurs que le sentiment de progression est constant dans le jeu puisqu’au fil de sa progression, le joueur débloquera de nouvelles techniques de combat avec les âmes récupérées dans une sorte de boutique. Il obtiendra également de nouvelles super-attaques dévastatrices.

Le jeu se montre vite très intense dans ses combats.

Bladed Fury parvient donc à convaincre à la fois avec son gameplay très nerveux et technique et sa réalisation très solide. Attention toutefois, le jeu est entièrement en chinois, avec des sous-titres en anglais. C’est bon pour l’immersion, mais tout le monde ne maîtrise pas forcément suffisamment la langue de Shakespeare pour s’y plonger. Bladed Fury est également un titre assez court. Comptez entre 3 et 5h pour finir le mode solo, selon le niveau de difficulté choisi. C’est dans la moyenne pour le genre, mais on n’aurait clairement pas été contre l’un ou l’autre à-côté. A 19,99€, le titre n’en offre pas moins une expérience très solide.

Conclusion

Sorti de nulle part, Bladed Fury est pourtant l’une des très bonnes surprises de ce début d’année 2021 et incontestablement un excellent beat them all, qui n’hésite pas à mélanger brillamment des éléments empruntés à différents genres. Lorgnant tantôt du côté du Castlevania-like avec ses combats de boss intenses et sa progression non-linéaire, tantôt du côté du jeu de plates-formes avec ses petites énigmes et ses séquences d’adresse, le jeu de NExt Studios est une très belle réussite, tant au niveau de son gameplay, à la fois fun et technique, que de sa réalisation, pleine de charme avec sa direction artistique inspirée et son style unique. Attention toutefois, le jeu est en chinois avec un sous-titrage en anglais. L’aventure n’est également pas bien longue puisqu’il ne faudra que quelques heures pour en voir le bout. Malgré tout, on vous conseille de ne pas passer à côté de cette petite pépite. 

Bladed Fury

8

Gameplay

9.0/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

8.0/10

Bande son

7.0/10

Finition

8.5/10

Les + :

  • Un gameplay extrêmement nerveux
  • Une direction artistique splendide
  • La progression du personnage au fil des chapitres
  • L'univers du jeu, séduisant
  • Technique mais accessible

Les - :

  • Pas de traduction française, des doublages en chinois uniquement
  • Pas bien long (entre 3 et 5h)