5 ans après un premier titre moyennement convaincant, le studio vietnamien Phung Games récidive avec un second Tank Brawl. On aurait cependant préféré qu’ils s’abstiennent et consacrent leur temps à un tout autre projet au vu du résultat, désastreux.

Si vous n’aviez auparavant jamais entendu parler du studio Phung Games, c’est normal. Le tout jeune studio vietnamien n’a, en 9 ans d’existence, sorti en tout et pour tout que 3 jeux. Les deux frères Phung Dinh ne sont pourtant pas des étrangers de l’industrie, puisqu’ils ont notamment travaillé sur la série des Kinect Sports ou sur Banjo Kazooie Nuts & Bolt. Tank Brawl 2 n’est donc que la troisième production du petit studio.

Tank Brawl 2 : Armor Fury vous met donc dans la peau d’un conducteur de char devant libérer de son monde l’oppresseur. C’est en tout cas ce que nous en avons compris, puisqu’il n’y a aucune explication sur le scénario. Vous débutez votre aventure sans la moindre compréhension du pitch et aurez juste l’impression d’arpenter les niveaux sans trop savoir ce que vous êtes censé faire ni où vous vous trouvez. C’est à ce moment que l’on se dit que nous ne ressortirons pas indemnes de l’expérience Tank Brawl 2, et ce, dans le mauvais sens du terme.

Les combats sont particulièrement mous et n’ont pas grand intérêt.

Pierre angulaire du titre, votre tank vous servira d’unique arme d’attaque (et de défense) face aux ennemis. Si on accordera aux développeurs d’avoir, un temps soi peu, soigné les contrôles du tank lorsque l’on est en caméra à la troisième personne, les choses se compliquent quand on passe à la vue du dessus. Orienter son tank est un calvaire et il est incroyablement difficile de correctement viser vers les ennemis. Vous aurez alors la possibilité d’améliorer ce tank au moyen d’un arbre de compétences totalement incompréhensible et dont certaines améliorations ne semblent pas apporter le moindre bonus.

Comme nous l’évoquions plus haut, le scénario de Tank Brawl 2 est quasi inexistant. Vous allez alors enchaîner des missions toutes plus fades les unes que les autres et vous ennuyer terriblement. C’est un fait, on ne prend que très peu de plaisir à jouer à Tank Brawl 2 tant l’aventure et les missions sont soporifiques.

De plus, là où le premier épisode nous permettait de jouer en co-op à deux joueurs, Tank Brawl 2 place la barre plus haut, puisqu’il est désormais possible de se retrouver à 4 autour du titre de Phung Games. On jouera principalement à plusieurs pour le plaisir de tout détruire, mais on ne va pas vous le cacher que ce soit seul ou à plusieurs, la sauce ne prend pas. Le jeu lorgne gentiment du côté des shoot them up à la Assault Heroes, qui ont pullulé à la glorieuse époque du Xbox Live Arcade, mais le résultat est malheureusement très différent puisqu’ici, le joueur explorera les niveaux comme le désire, sans devoir suivre un tracé. Cela nous amène à des situations où on se retrouvera bloqué par un mur invisible… Le jeu est bugué jusqu’à l’os. Il ne sera ainsi pas rare de voir son personnage disparaître de l’écran. Les séquences de shoot ne sont pas non plus réussies : l’IA est au raz des pâquerettes, les déplacements du char sont extrêmement imprécis et globalement, le gameplay manque cruellement de punch. Les séquences comme simple fantassin sont également un franc désastre – la séquence d’intro à elle seule vous en convaincra avec ses soldats qui vous foncent dessus sans réfléchir et qui vous fuiront ensuite aussitôt que vous aurez récupéré une arme blanche, restant bloqués par des murs et attendant sagement que vous les massacriez…

D’un point de vue purement visuel, le jeu est, de prime abord, relativement plaisant. Son aspect cartoon paraît assez joli et plutôt bien fichu. Cela n’est malheureusement qu’une façade, puisque Tank Brawl 2 s’avère finalement que très peu inspiré et assez paresseux dans sa construction. Les éléments du décor sont très sommaires et les environnements tous similaires.

On aurait pu espérer que Tank Brawl 2 sauve la mise avec une bande sonore digne de ce nom et qui aurait facilement rehaussé sa note. Là aussi, le soft fait preuve d’une grande paresse, autant dans ses mélodies que dans les bruitages. Les différentes musiques, tantôt rock, tantôt électro, tapent sur les nerfs et ne sont absolument pas adaptées à une écoute prolongée dans un jeu vidéo. Les bruitages ne sont quant à eux absolument pas variés et se répètent plusieurs fois lorsque l’on attaque une salve d’ennemis. Autant le dire de suite, nous avons très vite mis le jeu en silencieux tant nous n’en pouvions plus.

Si les environnements sont d’apparence jolis, ils témoignent tout de même des grandes lacunes techniques du titre.

En mettant la main sur Tank Brawl 2, un constat nous saute rapidement aux yeux : sa sortie est prématurée et il aurait mérité plus de peaufinage. Le jeu ne paraît absolument pas terminé et les trop nombreux bugs qui sont les siens ternissent sérieusement l’expérience de jeu. L’aliasing et le clipping sont omniprésents et le gameplay ne fonctionne tout simplement pas.

Conclusion

Difficile de trouver du positif dans cette suite de Tank Brawl. Le jeu de combats d’infanteries mécanisées développé par Phung Games est une catastrophe à tous les niveaux. Si l’on accordera tout de même au titre d’essayer une approche conviviale du genre avec des parties à 4 joueurs, tant la réalisation que la prise en main du titre sont un désastre. Les missions proposées sont d’un ennui abyssal – tout comme le jeu dans sa totalité -, la bande-son et les différents bruitages agacent au plus haut point et le jeu est truffé de bugs. A un tel point que votre personnage disparaîtra régulièrement lorsque les explosions et effets de particules se font trop présents à l’écran… Tank Brawl 2 n’a même pas le mérite d’être fun… Ceux qui espéraient découvrir en lui une suite spirituelle au très sympathique Assault Heroes 2 peuvent se recoucher. Le jeu de Phung Games n’a rien en commun avec son modèle. Souffrant d’un gros manque de finition, Tank Brawl 2 donne l’impression d’être un jeu qui n’est terminé qu’à 50 ou 60%… Inutile donc de le préciser, mieux vaut l’éviter. 

Tank Brawl 2 : Armor Fury

1.9

Gameplay

2.0/10

Contenu

1.5/10

Graphismes

3.0/10

Bande son

2.0/10

Finition

1.0/10

Les + :

  • Jouable à quatre

Les - :

  • Une bande son totalement ratée, des bruitages aux mélodies
  • On s'ennuie terriblement
  • Des bugs en veux-tu en voilà
  • Une IA aux fraises
  • Un gameplay pas fun pour deux sous