Au programme : de l’illimité, des formules “data only” et des appels et SMS facturés séparément.

One Bill Global a lancé du weekend son offre télécoms en Belgique. L’opérateur virtuel, qui exploite le réseau de Proximus, s’aligne sur ses concurrents sans faire de vagues.

Dans sa grille tarifaire, on retrouve deux formules “data only” avec respectivement 1 et 5 Gb de data, facturées à 6 et 12,5€ par mois, potentiellement intéressantes pour ceux qui n’auraient pas besoins de passer des coups de fil ou d’envoyer des SMS, car ceux-ci seront facturés séparément, à un tarif que l’opérateur promet avantageux – 10 cents la minute d’appel et 5 cents le SMS.

La formule Relax de l’opérateur, à 25€, intègre 10 Gb de surf et des SMS & appels en illimité. C’est 2€ moins cher que la formule – identique – de Proximus et on ne trouve pas vraiment d’offre comparable sur le marché. Il faudra en général compter entre 3 et 5€ de plus chez les autres opérateurs pour trouver à formule intégrant 1 à 5 Gb de données de surf en plus.

L’offre illimitée d’OBG est quant à elle facturée 40€/mois, avec une Fair Use Policy assez évasive puisqu’aucune limite de surf réelle n’est fixée, l’opérateur indiquant simplement que la vitesse maximale pour certaines applications est limitée par Proximus à 40 Mbps. La formule d’OBS est encore une fois sensiblement plus intéressante que Proximus (à 3€ près) mais pas forcément non plus une révolution pour le marché des télécoms en Belgique.