Un fonds belge récolte 275 millions d’euros pour investir dans les startups foodtech et agtech

Astanor Ventures est un fonds d’investissement belge. Une levée de fonds de 275 millions d’euros a été bouclée.

Le fonds Astanor Ventures a été créé il y a trois ans. La levée de fonds est dédiée aux technologies alimentaires et agricoles.

Agtech et foodtech

Eric Archambeau un des cofondateurs parle de révolution auprès de TechCrunch: “Il y a maintenant un besoin urgent d’un investisseur d’impact comme Astanor qui utilise la technologie et le capital pour provoquer une révolution dans l’alimentation et l’agriculture“.

Ces investissements vont soutenir des idées en lien avec les objectifs de développement durable de l’ONU. Parmi ces objectifs, la réduction du gaspillage et le soutien à l’agriculture locale, la diminution du gaspillage de l’eau ou le recyclage du papier, du plastique, du verre et de l’aluminium par exemple. “L’agroalimentaire est désormais l’une des industries les plus néfastes pour la planète et nous devons rapidement trouver des solutions pour faire face à l’urgence climatique”, commente Eric Archambeau pour Frenchweb.

Un fonds qui existe depuis 2017

Astanor a déjà investi dans plus de vingt startups européennes et américaines qui veulent révolutionner l’agriculture ou les techniques de production alimentaire.
Par exemple, le fonds s’est notamment occupé de la levée d’Ynsect, une startup française qui cultive des vers de farine. La somme devait servir à la construction de la plus grande ferme d’insectes du monde lit-on, chez Frenchweb.

Les objectifs de ces investissements sont donc de soutenir les initiatives technologiques innovantes qui sont en lien avec l’alimentation. Ou qui veulent construire l’agriculture du futur.

Pour le cofondateur “l’ampleur des problèmes auxquels nous sommes confrontés exige que nous adoptions une approche révolutionnaire et non évolutive pour rétablir le lien entre la nature, l’alimentation et l’agriculture“.