La nouvelle génération a enfin débuté avec l’arrivée des Xbox Series et de la Playstation 5. En l’absence de grosses nouveautés, on vous conseille de faire le tour des exclus incontournables de chaque plate-forme, avec aujourd’hui les 10 exclus les plus marquantes sur PS4. 

Bloodborne

Après le succès de Dark Souls et de Dark Souls 2, From Software a repris la même formule dans un univers différent avec Bloodborne. Il s’agit d’un Action-RPG se déroulant dans un monde de dark fantasy inspiré par les récits de Lovecraft. Nous incarnons un voyageur à la recherche d’un remède arrivant dans une ville peuplée de créatures effroyables.

Le titre propose une expérience proche de celle de Dark Souls, un jeu exigeant à la difficulté élevée où la prise de risque est récompensée. Les affrontements sont cependant plus dynamiques que dans ses prédécesseurs. Si le titre ne plaira pas à tout le monde, sa direction artistique sombre et angoissante fait de ce Bloodborne un titre marquant.

Street Fighter V

Disponible en exclusivité sur PS4 et PC, Street Fighter V est le dernier épisode en date de la série de jeux de combats culte de Capcom. Si le titre se révélait pauvre en contenu les premiers mois après sa sortie, de nombreuses mises à jour et season pass en font aujourd’hui un jeu de baston très complet, avec de nombreux personnages jouables, un scénario et plusieurs modes de jeu. Les retardataires peuvent obtenir tout ce contenu sans trop débourser grâce aux rééditions “Arcade Edition” et “Champion Edition”.

Son gameplay est toujours aussi efficace et technique, tout en étant un peu plus accessible que le 4ème épisode numéroté. Avec une quarantaine de personnages jouables bien distincts, Street Fighter V offre aujourd’hui une expérience jouissive. On notera au passage que la PS4 reste la reine de la baston avec le plus d’exclusivités face à ses rivales. Outre Street Fighter, elle peut également compter sur The King of Fighters et Guilty Gear.

Uncharted 4: A Thief’s End

La licence qui avait fait les beaux jours de la Playstation 3 a fait son retour en 2016 avec un quatrième épisode mettant fin à l’histoire de Nathan Drake. Développé par Naughty Dog, Uncharted 4: A Thief’s End est un jeu d’action et d’aventure. Nous incarnons Nate qui, accompagné de son grand-frère, sont sur les traces d’un trésor laissé par le pirate Henry Avery. Ils vont être confrontés à une armée de mercenaires appelée Shorline qui recherche le même trésor.

Uncharted 4 ne dévie pas de la formule habituelle de la série. Le gameplay alterne entre phases d’explorations accompagnées d’énigmes, ainsi que des phases de tirs, d’infiltrations ou de courses poursuites dans des décors magnifiques et variés. Avec son scénario s’étalant sur une quinzaine d’heures de jeu, ce quatrième opus nous fait vivre une aventure touchante et passionnante. Pour ceux qui le souhaitent, un spin-off propose de poursuivre l’aventure avec un casting exclusivement féminin.

Horizon Zero Dawn

Si le studio Guerrilla Games s’est fait connaître avec la licence Killzone, cette génération a vu débarquer une toute nouvelle licence développée par leur soin, à savoir Horizon Zero Dawn. Cet Action-RPG a véritablement marqué les esprits grâce à son univers post-apocalyptique original mélangeant vie sauvage et technologie futuriste.

Nous suivons les aventures de Aloy, une jeune chasseuse qui se bat pour protéger sa tribu menacée par des animaux mécaniques géants. Pour cela, il faudra user de votre agilité, de vos pièges et de votre arc pour abattre ces colosses. Proposant un gameplay engageant dans un monde ouvert magnifique, Horizon s’impose comme un très bon jeu AAA. Même s’il n’invente rien, il sait pourtant bien exploiter ses mécaniques de jeu pour en faire ressortir le meilleur. Une suite est déjà prévue pour l’année prochaine sur Playstation 4 et Playstation 5.

God of War

Cette licence forte de Santa Monica débutée sur Playstation 2 s’est illustrée ces dernières années avec ce reboot sobrement intitulé God of War. S’il reste un jeu d’action, ce nouveau God of War se démarque de ses prédécesseurs grâce à un aspect aventure plus poussé. Son scénario possède un ton plus sérieux, on y explore un univers inspiré de la mythologie nordique en incarnant un Kratos vieillissant et son fils Atreus.

On retrouve un système de combat dynamique avec de multiples armes. En prime, des éléments de RPG viennent enrichir le tout. Sa direction artistique impressionnante et sa très bonne bande-son en font un titre plus qu’agréable à parcourir. Tout comme Horizon, une suite de ce God of War est en développement sur Playstation 5.

Detroit: Become Human

Amateurs de jeux narratifs, celui-ci pourrait vous plaire. Detroit: Become Human est la dernière production du studio Quantic Dream et de David Cage, les créateurs de Heavy Rain et de Beyond Two Souls. Cette fois, l’action se déroule en 2038 dans la ville de Detroit, alors que les androïdes partagent la vie des humains.

Comme dans leurs autres productions, Detroit : Become Human est un jeu narratif suivant le point de vue de plusieurs personnages. Si le jeu suit un scénario prédéfini, il faudra tout de même faire des choix qui changeront drastiquement la suite des évènements. À vous de voir si vous souhaitez garder votre version de l’histoire ou si vous voulez en voir tous les embranchements.

Marvel’s Spider-Man

Plus connu pour avoir fait les jeux Ratchet & Clank, Insomniac Games est également derrière le récent Marvel’s Spider-Man. Ce jeu vidéo sur l’homme-araignée reprend tout à zéro, sans dépendre de la continuité des comics ou des films du Marvel Cinematic Universe.

Spider-Man est un jeu d’action avec des éléments de RPG alternant les missions de combat et d’infiltration. Il faudra utiliser les différentes capacités de Peter au mieux pour battre différents méchants emblématiques des comics. Le parkour et les balancements de toiles en toiles dans les rues de New York rendent l’exploration de ce monde ouvert très agréable. Une fluidité que l’on retrouve rarement dans les jeux du genre. Incarner le super-héros n’a jamais été aussi grisant.

Dreams

Dreams est la dernière production de Media Molecule, studio à qui l’on doit les jeux Little Big Planet ainsi que Tearaway. Contrairement aux titres de ces deux licences, Dreams n’est pas un jeu de plate-forme, mais plutôt un jeu de création. Il s’agit d’un outil de confection de jeux vidéo très complet et puissant. Maîtriser tous ces outils demande du temps mais le potentiel et les possibilités offertes sont impressionnants.

Bien entendu, il est possible de partager ses créations et de jouer aux projets des autres utilisateurs. Le jeu se transforme alors en un catalogue imposant de créations très diversifiées mis en place par la communauté. Dreams est un outil riche qui ravira les esprits créatifs.

Persona 5 Royal

La dernière grosse production d’Atlus s’est rapidement imposée comme étant l’un des meilleurs RPG de cette génération. Persona 5 est un jeu de rôle au tour par tour se déroulant à notre époque dans la ville de Tokyo. Nous incarnons un simple lycéen devenant parfois « Joker », un membre des Voleurs Fantomes qui affronte des criminels en s’immisçant dans leur psyché, représenté par des donjons. On devra alors y affronter des créatures à l’aide de nos Persona, des êtres qu’il est possible de capturer. Reconnaissable au premier coup d’œil, la direction artistique du titre lui confère une réelle identité.

La version Royal est une réédition modifiant de nombreux éléments du jeu original, et y ajoutant une bonne dose de contenu. Cette nouvelle édition y ajoute également une traduction des textes en français, un plus non négligeable.

The Last of Us Part II

The Last of Us Part II est le dernier jeu développé par Naughty Dog pour la Playstation 4. Il s’agit de la suite tant attendue de The Last of Us, le titre culte de la Playstation 3. On y retrouve cet univers post-apocalyptique violent et sombre dans une nouvelle aventure centrée sur Ellie, cinq ans après les événements du jeu précédent.

Nous incarnons donc la jeune fille en quête de vengeance dans ce jeu de tir à la troisième personne lorgnant parfois sur le jeu horrifique. La violence du titre est ici très prononcée grâce à ses graphismes photoréalistes et ses nombreux ennemis dont il faut se débarrasser. Ce second opus nous fait ressentir tout un panel d’émotions. Une aventure prenante et parfois éprouvante.