La faille en question a été exploitée par des pirates informatiques.

Ça y est, Microsoft vient enfin apporter un correctif pour la faille Zero Day découverte par les chercheurs du Project Zero de Google au sein de Windows. Une brèche de sécurité qui a été activement exploitée par des hackers, et ce, depuis plusieurs semaines.

Les chercheurs de chez Google avaient en effet découvert la présence d’une vulnérabilité au sein de Windows à la fin du mois d’octobre et avaient prévenu la firme de Redmond, sans pour autant que cette dernière ne publie de correctif en urgence.

Les chercheurs avaient laissé un délai d’une semaine à Microsoft pour apporter un correctif, avant de rendre leur trouvaille publique. Au début du mois de novembre, les membres du Project Zero ont en effet révélé que Windows présentait une faille de sécurité sans pour autant préciser concrètement où elle se situait pour éviter d’inspirer d’autres hackers. Ils ont rendu public leur travail en raison du fait que l’exploitation de la faille au sein de Windows exigeait d’exploiter deux brèches de sécurité au sein de Google qui ont depuis été corrigées.

À l’occasion du Patch Tuesday, Microsoft vient donc enfin combler la brèche Zero Day et corrige également 111 autres vulnérabilités au sein de son système d’exploitation. À noter que bien que la faille Zero Day ait été exploitée, Microsoft ne la considérait pas comme critique. C’est sans doute la raison pour laquelle la firme de Redmond a tardé à proposer un correctif.

Pour mettre à jour votre ordinateur, rendez-vous sur l’onglet Windows, option Paramètres et Mise à jour et Sécurité. Recherchez des mises à jour si votre machine ne vous en propose pas d’elle-même et installez-les. Pour ce qui des failles de sécurité au sein de Chrome, pensez à mettre à jour le navigateur web de Google. Direction les trois points en haut à droite du navigateur, option Aide et vérifiez qu’il soit bien à jour.