C’est la seconde fois en deux ans que Netflix augmente ses tarifs. 

Le géant du streaming a annoncé jeudi soir une augmentation de ses tarifs pour deux de ses trois formules d’abonnement. Si la formule la moins chère de son offre ne verra pas son tarif évoluer, la formule Standard passe de 13 à 14$ et la formule Premium passe de 16 à 18$. L’augmentation de prix concerne pour l’instant uniquement les Etats-Unis. Toutefois, le géant américain avait déjà procédé de la même façon lors de sa dernière augmentation tarifaire en modifiant les prix de ses abonnements aux Etats-Unis tout d’abord avant d’appliquer l’augmentation de prix sur les autres marchés quelques mois plus tard.

Le cours de l’action Netflix a gagné 5,7% à l’annonce de cette hausse de prix, attendue depuis longtemps par les investisseurs.

Greg Peters, le COO de Netflix, avait déjà prévenu les abonnés qu’une augmentation des prix risquait d’être annoncée très prochainement. La multiplication des contenus sur la plate-forme coûte cher et Netflix estime qu’il est logique que les prix augmentent de façon proportionnelle aux investissements.

L’augmentation du prix des abonnements sur le marché américain pourrait générer jusqu’à 800 millions de dollars de revenus supplémentaires pour la plate-forme et alimenter davantage encore la croissance de Netflix.

Stratégiquement, le géant du streaming a choisi de ne pas toucher à sa formule la moins chère, à 9$, qui reste une jolie porte d’entrée. Ce choix n’est pas anodin, la majorité des consommateurs se dirigent vers l’abonnement Standard, qui permet de visionner les programmes sur plusieurs écrans à la fois et propose un affichage en haute définition. L’offre Premium, qui propose un affichage en 4K, est celle qui enregistre la plus importante hausse de prix.