Une app pour savoir si des produits contiennent des substances dangereuses

L’application Scan4Chem est disponible dans 8 pays européens pour l’instant. À terme, elle sera proposée dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

Le Play Store et l’App Store regorgent d’applications qui permettent de scanner le code-barre des aliments pour en connaitre les ingrédients ou la composition de produits cosmétiques. Un concept très pratique et très utile pour les personnes qui se soucient un minimum de ce qu’elles mangent et mettent sur leur peau. Un concept que l’on retrouve dans l’app Scan4Chem, développée dans le cadre du projet européen LIFE AskREACH qui a pour objectif général de « permettre aux consommateurs d’accéder aux informations […] sur les produits chimiques figurants dans les articles grâce à des outils informatiques ».

L’application européenne permet donc de scanner un code-barre pour connaitre la composition d’un produit, mais ici l’objectif est surtout de savoir si tel ou tel objet ne contient pas de substances chimiques « extrêmement préoccupantes » pour la santé qui peuvent être cancérogènes ou provoquer des problèmes génétiques et hormonaux.

Scan4Chem permet en effet de savoir en scannant simplement un code-barre avec son smartphone si tel vêtement, tel jouet ou encore tel appareil électronique ne présente pas une substance chimique qui pourrait avoir un effet négatif sur le consommateur ou sur l’environnement.

Une base de données centralisée

Officiellement lancée en 2019, l’application prend peu à peu de l’ampleur. Elle est connectée à une base de données européenne centralisée rassemblant les informations sur les substances extrêmement préoccupantes. Cette base de données est sans cesse enrichie grâce aux informations transmises par les fournisseurs des produits.

En cas de code-barre non reconnu par l’application, le consommateur peut demander au fabricant de transmettre les composants du produit. Le fabricant devra alors se soumettre à la requête et transmettre les informations demandées à la base de données centralisée de l’application, afin que tous les utilisateurs puissent en profiter.

À l’heure actuelle, l’application est disponible dans un nombre restreint de pays européens (8) et s’apprête à sortir en France, rapporte Numerama. À terme, Scan4Chem sera proposée dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.