Le robot de 18 mètres de haut et de 25 tonnes de métal s’est déplacé sur quelques mètres avant de revenir à sa place initiale.

Les plus sages d’entre nous se souviendront sans doute de cette série animée japonaise des années 80 mettant en scène des robots géants, Gundam. Elle a profondément marqué l’horizon des animés japonais, devenant un véritable phénomène dans le pays. Ses anniversaires sont fêtés en grande pompe au Japon. À l’occasion de ses 40 ans, une réplique grandeur nature du robot Gundam a d’ailleurs été construite.

Un exploit qui avait déjà été réalisé dix ans plus tôt, pour les 30 ans de la série, mais dans ce cas-ci, le robot est “fonctionnel”. L’Usine Gundam de Yokohama a en effet vu les choses en grand et a surtout voulu surpasser le robot de 19 mètres de haut construit dans le quartier étudiant d’Obaida, en 2010.

Le robot des 40 ans de la série mesure « seulement » 18 mètres de haut et pèse 25 tonnes de métal, mais chacune de ses articulations peut bouger. Le robot Gundam peut donc se mouvoir et effectuer différents mouvements comme marcher ou pointer la main vers le ciel.

Un exploit insolite qui est le fruit de plusieurs années de travail, sur le port de Tokyo. Cet été déjà, le géant de métal avait esquissé quelques mouvements de jambes, mais ce n’est que très récemment que Gundam a fait ses premiers pas dans le cadre des derniers tests.

Une vidéo publiée sur Twitter permet de voir Gundam à l’œuvre. Celui-ci amorce quelques pas avant de s’agenouiller et de retourner à sa place initiale. L’enchaînement est en réalité plutôt lent. La vidéo est en effet diffusée en vitesse x4, mais l’exploit reste impressionnant. Toutes les articulations peuvent en effet bouger et le robot fait même un signe à « la foule ».

Alors certes, on est encore loin des robots autonomes de Gundam ou des Transformers – le robot semble en effet être soutenu par un support à l’arrière –, mais vu la menace qu’ils représentent dans les séries et films sur les méchas, ce n’est peut-être pas plus mal.

L’inauguration du robot grandeur nature Gundam était prévue pour le mois d’octobre, mais l’événement a été repoussé en raison de la pandémie de coronavirus à une date encore inconnue. Il devrait cependant rester une année au port de Tokyo pour accueillir les bateaux étrangers.