Facebook lance son nouveau casque VR avec plusieurs grosses exclus

Facebook a également dévoilé un tout nouveau casque de réalité virtuelle ; l’Oculus Quest 2.

Facebook a tenu sa traditionnelle conférence de rentrée Oculus Connect. Une conférence dédiée à la réalité augmentée et virtuelle qui s’est faite exclusivement en ligne cette année – crise sanitaire oblige – et durant laquelle Facebook a fait plusieurs annonces AR/VR, dont le lancement prochain d’un nouveau casque dédié à la réalité augmentée. À cette occasion, l’entreprise de Mark Zuckerberg a également annoncé l’arrivée de plusieurs titres vidéoludiques de taille sur la plateforme Oculus.

Un nouveau casque de réalité augmentée

Facebook a entamé sa conférence sur les chapeaux de roues en dévoilant son tout nouveau casque de réalité virtuelle ; l’Oculus Quest 2. Ce nouvel accessoire dédié à la réalité virtuelle est la quintessence des précédents modèles Oculus. Il reprend ainsi les principales qualités et améliorations de ses prédécesseurs, en respectant la formule de la gamme Quest. Ainsi, comme pour le premier modèle, l’Oculus Quest 2 est un casque de réalité augmentée portable qui n’a pas besoin d’être branché à un PC ni à un smartphone et ne nécessite aucun capteur encombrant pour fonctionner. Vous l’enfilez, attrapez les manettes sans fil et vous pouvez directement profiter de son expérience VR.

On notera tout de même une évolution au niveau du design de l’accessoire VR. Celui-ci est désormais disponible en blanc, il est plus compact et 10% plus léger que l’original. Ce qui reste toujours appréciable pour un objet à porter sur sa tête, mais les vraies améliorations se trouvent au cœur de l’Oculus Quest 2.

Le second modèle Quest embarque ainsi un processeur Snapdragon XR2, une puce signée Qualcomm spécifiquement mise au point pour les appareils AR/VR. Ce processeur remplace le Snapdragon 835 du premier Quest, un processeur vieillissant et premièrement destiné aux smartphones. Ce changement offrira plus de puissance à l’appareil qui embarque d’ailleurs 6 Go contre seulement 4 Go sur l’Oculus Quest 1er du nom. De quoi améliorer le tracking des mouvements.

Enfin, l’Oculus Quest 2 jouit d’une mise à niveau intéressante au niveau de l’affichage, avec un écran OLED – un pour chaque œil – d’une définition de 1832 x 1920 contre 1600 x 1440 pour le précédent modèle. Il peut flirter avec un affichage 4K et affiche avec un taux de rafraîchissement d’image de 90 Hz (contre 72 Hz) ce qui permettra de réduire le sentiment de malaise chez certains utilisateurs.

L’Oculus Quest 2 sera commercialisé dès le 13 octobre prochain au prix de 349 € pour la version 64 Go et de 449 € pour la version 256 Go. Des prix beaucoup plus abordables qui devraient permettre de démocratiser la VR. À noter que le casque propose pas moins de 200 jeux et expériences VR sur son store intégré. Couplé à un câble Oculus Link, l’Oculus Quest pourra également être utilisé sur PC pour profiter de jeux VR plus gourmands, notamment Half-Life Alyx.

À noter qu’il faudra impérativement disposer d’un compte Facebook pour profiter du casque Oculus Quest 2, chose qui n’était nécessaire jusqu’à présent.

Le retour de Myst

Le jeu d’exploration et de réflexion Myst, développé par le studio Cyan Worlds et sorti en 1993, va faire son grand retour sur la plateforme Oculus. Un come-back qui se fera sous la forme d’un titre VR. De nouveaux visuels, sons et interactions sont au programme pour se mettre à niveau, mais aussi pour coller à une expérience VR.

Les joueurs les plus aguerris se souviendront très certainement de ce jeu si particulier. Myst proposait d’incarner l’Étranger qui fut téléporté sur une île mystérieuse après avoir lu les incantations d’un livre. Il devra mettre la main sur les pages manquantes du livre pour voyager vers d’autres mondes et révéler de nouveaux secrets.

Malheureusement, on n’en sait pas plus. Myst VR n’a pas encore de date de sortie. On sait cependant qu’il ne s’agira pas d’une exclusivité Oculus. Myst VR sortira également sur Steam et GOG.

Assassin’s Creed et Splinter Cell

L’information avait fuité quelques heures avant le lancement du Facebook Connect, les licences Assassin’s Creed et Splinter Cell d’Ubisoft auront droit à une version en réalité virtuelle. Une adaptation VR encore fort mystérieuse pour l’instant. On ne sait en effet pas grand-chose à ce sujet, mais on sait tout de même qu’il s’agira d’une exclusivité d’Oculus.

S’agira-t-il d’un portage d’un volet déjà sorti d’Assassin’s Creed et de Splinter Cell ou d’un épisode inédit spécialement conçu pour le casque VR de Facebook ? Difficile à dire, il faudra en tout cas se montrer patient pour en savoir davantage.

The Climb 2

Le jeu d’escalade The Climb reviendra sur la plateforme Oculus Quest avec un second volet. Il s’agira une nouvelle fois d’un jeu … d’escalade dans lequel les joueurs devront affronter leur peur pour gravir des montagnes, flans enneigés, mais aussi des immeubles pour atteindre le sommet sans tomber.

Il s’agira d’une exclusivité Oculus, mais pour l’instant, The Climb 2 n’a pas encore de date de sortie.

Warhammer 40.000 Battle Sister

Plus tard cette année, les fans de la franchise Warhammer 40.000 pourront profiter d’une expérience VR avec Battle Sister. Un FPS en réalité virtuelle exclusif à Oculus dans lequel les joueurs incarneront un Battle Sister – l’équivalent féminin des Space Marine – sur le champ de bataille pour repousser les forces du Chaos. Les développeurs assurent que le jeu proposera une histoire profonde et passionnante et que l’aspect VR sera particulièrement poussé dans Warhammer 40.000 Battle Sister.

Jurassic World Aftermath

La conférence de Facebook a été l’occasion de dévoiler un nouveau jeu vidéo inspiré de l’univers de Jurassic World. Le titre Aftermath devrait osciller entre le jeu de survie, d’exploration et les énigmes à travers une expérience évidemment VR. Les joueurs devront récupérer des documents précieux dans un centre de recherche abandonné où les dinosaures semblent avoir élu domicile. Le titre sortira « prochainement » sur la plateforme Oculus.

Sniper Elite VR

Annoncé à l’E3 2019, Sniper Elite VR fait enfin reparler de lui. Le jeu proposera aux joueurs d’incarner un tireur d’élite italien durant la Seconde Guerre mondiale. Leur objectif sera simple : repousser les ennemis qui tentent de débarquer sur les plages de la Méditerranée. Une mission vécue à la première personne qui offrira son lot de challenges. De nombreuses armes à feu et une expérience pensée pour la VR sont au programme. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée. Il ne s’agira pas d’une exclusivité Oculus.

Population One

La mode des Battle Royale s’invite également dans la VR avec Population One. Ici, il est évidemment question de venir à bout des nombreux autres joueurs par équipe de 3 tout en restant le plus longtemps debout. Les joueurs pourront escalader les décors pour se mettre en hauteur et avoir une meilleure vue pour massacrer les autres équipes. Le titre semble jouer la carte du fun avec des affrontements dans les airs, propulsés par des jetpack. Aucune date de lancement n’a été dévoilée. Population One ne sera pas non plus exclusif à la plateforme Oculus.

Star Wars : Tales from the Galaxy’s Edge

Facebook a également profité de son événement pour partager de nouvelles images du prochain jeu vidéo inspiré de l’univers de Star Wars. Dans Tales from the Galaxy’s Edge, les joueurs pourront s’immerger totalement dans cet univers de science-fiction puisqu’il s’agira d’un jeu en réalité virtuelle inspiré de l’univers de la Guerre des Étoiles et plus particulièrement des nouvelles attractions Star Wars du parc de Disneyland, aux États-Unis.

Le jeu est attendu cette année, dans le courant des vacances de fin d’année.

Des lunettes connectées

Enfin, pour terminer, Facebook a annoncé qu’il prévoyait de se lancer sur le marché des lunettes connectées grand public. Durant la conférence, l’entreprise de Mark Zuckerberg a en effet annoncé s’être rapprochée d’un acteur de choix pour mettre en forme ce projet de longue date ; Ray-Ban. On ne sait pas encore grand-chose sur ce que pourrait donner ce partenariat, mais il y a peu de chances pour que les lunettes connectées Facebook-Ray-Ban disposent de caractéristiques AR. Elles pourraient tout de même se concrétiser dans le courant de l’année prochaine.