Une jeune pousse bruxelloise vous propose une expérience digitale interactive pour survoler la Belgique.

Imagine Belgium propose un mélange entre découverte culturelle et technologie. Il s’agit d’un vol virtuel grâce à un casque de réalité virtuelle. L’expérience s’appelle Flybox.

La Grand-Place, Bruges ou Namur

Les participants ont l’illusion de décoller depuis la fenêtre des locaux de la startup, sur la Grand-Place. Assis sur un siège suspendu pour augmenter les sensations de vol, “le visiteur navigue sur les canaux de Bruges, gravit la Montagne de Bueren à Liège, survole l’Atomium à Bruxelles et plein d’autres endroits”, lit-on dans le communiqué.

Au total, les participants profitent d’environ huit minutes de vol virtuel. “L’expérience est destinée aux touristes, nous avons choisi les points d’intérêts notamment en suivant les autorisations que nous avions de filmer, ou non”, explique Marie Logé, la cofondatrice d’Imagine Belgium. Bruxelles-Capitale, la Flandre et la Wallonie sont toutes les trois survolées, “il y avait une vraie intention de faire découvrir équitablement les trois régions”.

Les outils

La modélisation a été possible grâce à un partenariat avec De Pinxi. Ce spécialiste des mondes virtuels basé à Bruxelles a combiné plusieurs caméras et montages “permettant d’allier la 360°, la HD et le 3D“, explique Mathilde Pareja l’assistante communication d’Imagine Belgium. Concernant le casque, la jeune pousse a dû faire un choix : “soit utiliser un casque connecté sur ordinateur, soit un casque utilisé avec un GSM“. Les équipes ont opté pour la seconde option avec les casques Gear VR qui fonctionnent avec des mobiles Samsung S10. “Nous avons testé plus de cinq types de casques différents et celui-ci se démarquait des autres pour sa qualité d’image“, nous explique l’assistante communication. Mais également pour son prix qui était “plus attractif“. Elle précise qu’initialement “il n’y avait que le son du haut-parleur du GSM, donc on a ajouté du hardware pour avoir de l’audio et on a également facilité le système de fixation du casque pour une meilleure expérience pour les usagers“.

Les expériences en réalité virtuelle sont encore une découverte pour beaucoup de personnes, “il peut y avoir quelques vertiges” nous explique Marie Logé. Les participants peuvent être installés sur une chaise au lieu d’être suspendus pour éviter ces désagréments.

Renouveler l’offre culturelle

Deux semaines environ après son lancement, la cofondatrice est satisfaite : “Les retours sont très bons, surtout de la part des enfants, ils adorent !

Mais la Flybox n’est qu’un début pour la jeune pousse lancée en 2018. Dans son communiqué, la structure parle du futur du tourisme. “L’objectif c’est de renouveler l’offre touristique”, indique Marie Logé. Une offre touristique que la startup espère proposer en s’appuyant sur des outils digitaux. Dans leurs locaux, les équipes veulent proposer une expérience de soixante minutes. Une attraction touristique qui devrait mêler “réalité virtuelle, projections 360°, mapping et 4D”.

Mais cette expérience nécessite notamment beaucoup de travaux, nous explique la cofondatrice. Les visiteurs pourront en profiter d’ici la fin de l’année 2021.

Concernant la FlyBox, comptez 9.90€ pour un tarif plein. Et 6.90€ pour les moins de 16ans. Un ticket “famille” est également disponible à 29€ pour quatre personnes.