Les ventes du groupe chinois sont restées stables malgré la pandémie et les tensions avec les Etats-Unis.  

On pouvait s’attendre à ce que la pandémie mondiale et l’interdiction des entreprises américaines à commercer avec le géant chinois Huawei affectent lourdement ses performances sur l’année 2020. À la grande surprise des analystes, les ventes de smartphones Huawei sont plutôt restées stables au niveau mondial. En avril et mai 2020, Huawei est même parvenu à vendre plus de smartphones que ses deux concurrents directs, Samsung et Apple. Bien sûr, l’abandon des Google Web Services aura quelque peu bousculé les plans de Huawei en 2020. Les ventes se sont tassées dans plusieurs pays, sans toutefois s’effondrer.

Des ventes stables en Belgique

“Jusqu’à présent, les ventes de smartphones sont très stables en Belgique” nous explique Jurgen Thysmans, le porte-parole de Huawei. “Il y a une transition vers HMS, mais on vend toujours des modèles qui embarquent les services Google.” Les deux écosystèmes (l’Android de Google avec les applications Google et l’Android de Huawei, sans les applications de Google) continueront d’ailleurs à coexister quelques mois encore.

En Belgique, Huawei reste dans le top 3 des plus gros vendeurs, aux côtés de Samsung et d’Apple. De façon générale, ses modèles milieu de gamme sont ceux qui se vendent le mieux. “Le prix de vente moyen des smartphones a chuté durant la pandémie. Pour nous, il se situe aujourd’hui autour de 300€. Toute la famille P30 se vend encore très bien.
Au niveau des appareils HMS, le P40 Lite se vend très bien.”

Et visiblement, ne pas retrouver de Google Maps, Youtube et de Play Store sur leurs appareils ne dérangent pas tant que ça les Belges. “Moins d’1% des clients rapportent leur achat en magasin, c’est très peu” nous confirme le porte-parole de l’entreprise. Un gros travail est réalisé par les équipes belges pour convaincre les banques locales, les commerces et les entreprises implantées en Belgique de porter leurs logiciels sur la boutique d’applications de Huawei.

Une solide croissance sur le marché des PC

Huawei avait également amorcé en 2019 une diversification de ses activités en proposant une gamme complète d’ordinateurs portables. “Ca commence à décoller. Au niveau des ventes, on a eu une croissance de 300% cette année. En Belgique, on a beaucoup de succès avec le Matebook D.”

Le constructeur entend bien tabler sur ce succès. Si ses parts de marché restent faibles, Huawei entend faire trembler le marché, dominé pendant des années par HP, Lenovo et Acer. Le groupe mise sur des modèles élégants et très fins vendus à des tarifs attractifs, mais aussi sur des modèles très haut de gamme qui viennent concurrencer les appareils de la gamme Surface et les MacBook Pro.

Sur la première moitié de l’année, Huawei a également enregistré une hausse des ventes de tablettes de 70% en Belgique. Les ventes de wearables sont également en progression de 30%.