Disney lance son concurrent à Netflix en Belgique. Malgré un catalogue assez léger, Disney entend conquérir un secteur tout entier en misant sur des licences fortes. 

Un catalogue moins riche que ses concurrents

Dès son lancement, Disney + proposera un accès à plus de 700 films et 350 séries. La majorité des contenus sont tirés du catalogue historique de Disney. On retrouve tous les classiques de l’animation, les productions Pixar, les films Marvel, mais aussi quelques longs-métrages de la FOX comme Avatar et des documentaires de National Geographic.

Face à Netflix, le contenu est un peu léger. Le numéro 1 du streaming propose actuellement plus de 3000 films et 1500 séries à sa clientèle en Belgique.

L’essentiel du catalogue de Disney + est exclusif à la plate-forme de Disney, mais les contenus n’ont pas forcément tous été créés spécifiquement pour la plate-forme. Sur la centaine de programmes accessibles, on dénombre seulement 59 programmes Disney + Originals, qui n’ont jamais vu le jour sur une plate-forme concurrente et n’ont pas été distribués non plus sous forme physique. Le catalogue d’exclusivités est donc assez limité. On retiendra principalement la série dérivée de Star Wars The Mandalorian, et quelques longs-métrages comme Togo, Mulan (disponible le 4 décembre) ou La Belle et le Clochard. Cela reste très léger face aux très nombreuses exclusivités de Netflix et Prime Video. La plate-forme devrait toutefois accueillir dans le futur de nombreuses autres exclusivités en misant principalement sur les licences-phares de Disney : des séries Marvel, Star Wars et Pixar. L’attente promet toutefois d’être assez longue. Depuis son lancement aux Etats-Unis en novembre 2019, la plate-forme n’a accueilli en effet que quelques programmes marquants… Il ne faut donc pas s’attendre à plus d’une ou deux grosse nouveauté par mois.

Une application full-options

L’abonnement à Disney + est livré avec toutes les options du service. Il ne faudra pas payer un euro de plus pour pouvoir télécharger les programmes sur son smartphone ou sa tablette et pouvoir ainsi y accéder hors-ligne. L’application supporte la création de profils pour tous les membres de la famille, peut être utilisée simultanément sur 4 appareils en simultané et offre une résolution en 4K.

Contrairement à Netflix, Disney ne segmente pas son offre. Tous les abonnés sont logés à la même enseigne.

Un tarif qui s’aligne sur la concurrence

L’abonnement mensuel à Disney + est facturé 6,99€, l’abonnement annuel 69,99€. Un tarif finalement plus bas que celui de Netflix (7,99€/mois), mais plus élevé que ceux de Prime Video (5,99€/mois) et Apple TV+ (4,99€/mois). Si l’offre de Disney paraissait avantageuse à son lancement, c’est parce qu’elle intégrait une jolie remise à ceux qui précommandaient leur accès. La nouvelle offre est alignée sur la concurrence, avec un contenu toutefois nettement inférieur aux autres plates-formes.