Emploi, liens vers les réseaux sociaux, mais aussi brève biographie pourront être renseignés sur ces fiches d’identité.

Le géant du web a été particulièrement productif ces derniers jours. Après avoir annoncé l’arrivée de Maps sur Apple Watch et CarPlay, ainsi que son projet de transformer tous les smartphones sous Android en détecteur de tremblement de terre, Google dévoile les « cartes de personnes ». Il s’agit de profil public d’utilisateurs qui rassemble plusieurs informations à son propos, comme un lien vers ses différents réseaux sociaux, une brève description ou encore son emploi actuel, et qui s’affiche dans les résultats de recherche de Google.

Les cartes de personnes apparaîtront sur Google Chrome de la même manière que les descriptions de telle ou telle célébrité ou de telle entreprise dans le moteur de recherche. N’importe qui pourra dès lors faire une recherche sur vous en entrant simplement votre nom et prénom sur Google et pourra ainsi consulter votre profil public.

À l’heure actuelle, ces profils publics d’utilisateurs sont testés uniquement en Inde, en anglais. Sur la version locale de son site, Google explique comment cela fonctionne.

Pour créer une carte de personne, un utilisateur devra se connecter à son compte Google et entrer ceci « add me to search » (“m’ajouter à la recherche”) dans le moteur de recherche de la firme américaine. Il sera alors redirigé vers une page spéciale avec un formulaire qu’il n’aura plus qu’à remplir. Le nom, prénom, profession, localisation et une biographique « à propos » sont les éléments à remplir obligatoirement pour créer un profil. Il est possible de rajouter des informations sur ses études, sa ville natale, des liens vers des blogs ou réseaux sociaux, ainsi qu’une adresse mail et un numéro de téléphone. Pour ces derniers points, il ne faudra pas oublier qu’ils seront publics.

L’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore très clair à l’heure actuelle. Google tente-t-il de se rapprocher d’un Wikipédia populaire, d’un annuaire voire d’un réseau social ? Difficile à dire.

Dans tous les cas, le potentiel d’abus est important ici. Des personnes pourront usurper l’identité d’une autre pour lui créer un faux profil ou pour renseigner des informations que la personne ne souhaitait pas rendre publiques. Pour éviter ce genre de comportement, Google précise que chaque compte Google ne pourra créer qu’un seul profil et que celui-ci sera authentifié avec un numéro de téléphone. En cas de faux comptes, il sera possible de les signaler.

Reste à voir si ce type de fonction sera proposé dans d’autres pays. Pour l’instant, Google n’a rien indiqué à ce sujet.