Deux astronautes vont embarquer à bord de la capsule Crew Dragon.

Le vol spatial “en tant que test de vol final pour SpaceX“, doit valider le système de transport de l’équipage. “Y compris la rampe de lancement, la fusée, le vaisseau spatial et les capacités opérationnelles“, explique la Nasa dans son communiqué.

La Nasa parle d’une “nouvelle ère”

La Nasa rappelle que c’est la première fois que des astronautes testeront les systèmes de vaisseaux spatiaux en orbite. La capsule Crew Dragon embarquera à son bord deux personnes, les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley. L’équipage a pour mission de vérifier que le vaisseau spatial fonctionne comme prévu “en testant le système de contrôle environnemental, les écrans et le système de contrôle et les propulseurs de manœuvre, entre autres“. La capsule doit décoller sur une fusée Falcon 9, le mercredi 27 mai, depuis la Floride.

 

En pratique

Il faudra 24h environ pour la capsule Crew Dragon pour se mettre en position pour “prendre rendez-vous et d’accoster avec la station spatiale“. La Nasa parle d’une “nouvelle ère de vols spatiaux humains“.

La durée de la mission est encore à “déterminer“. Le vaisseau spatial sera capable de rester en orbite pendant au moins 210 jours, “conformément aux exigences de la NASA“. La capsule se désamarrera de façon autonome à la fin de la mission et quittera la station spatiale avec les deux astronautes à bord.

Crew Dragon devrait atterrir au large de la côté Atlantique : “l’équipage sera ramassé en mer par le navire de récupération Go Navigator de SpaceX et retournera à Cap Canaveral“, précise la Nasa.

Pour suivre le lancement de la capsule, la Nasa propose des lives accessible sur PC et mobile.