En accès anticipé depuis 3 ans sur Steam, Golf With Your Friends a enfin droit à une sortie officielle et sur consoles de salon. Un party-game sur fond de mini-golf au potentiel de fun insoupçonné.

Plus que du mini-golf

Gold With Your Friends ne se limite pas au mini-golf et propose plusieurs modes de jeu fun et amusants.

Golf With Your Friends est – sans surprise – un jeu de mini-golf amusant qui propose aux joueurs de s’affronter sur le « green ». Avec ses onze cartes thématiques, le titre de Blacklight Interactive dispose d’un vrai potentiel de fun. Chacune dispose de son propre univers visuel, mais aussi de ses parcours à la difficulté progressive. Il n’est pas juste question d’envoyer sa balle dans le trou, mais de prendre en compte les différents obstacles plus ou moins élaborés pour y arriver.

Ces derniers sont d’ailleurs très diversifiés et varient en fonction du thème de la carte. On est véritablement surpris de la richesse des parcours et on se surprend à réellement s’impliquer pour terminer les 18 trous en moins de tirs possibles.

Le jeu fait en réalité beaucoup appel à la logique des joueurs. Il est d’ailleurs possible de prendre quelques secondes pour visualiser les parcours dans leur globalité pour établir une stratégie de jeu si on ne veut pas enchainer à l’infini les tirs pour arriver au drapeau. Golf With Your Friends est moins un jeu de golf qu’un jeu de logique, voire de plateforme à certains moments.

Preuve que le titre n’est pas qu’un simple jeu de golf avec ses cinq modes de jeu. Au-delà du mode classique qui correspond à une compétition pure et simple avec un chrono, le jeu propose également d’explorer les différents parcours en vue de se préparer à la compétition classique. Le mode Dunk propose de faire rentrer la balle de golf dans un panier de basketball placé en hauteur – pourquoi pas. Dans le mode Hockey, la balle se transforme en palet qu’il faut faire rentrer dans un goal. Enfin, le mode groupe qui reprend les bases du mode classiques avec des bonus à activer sur le green.

Et s’il ne se limite pas à être qu’un simple jeu de mini-golf, le titre de Blacklight Interactive n’en reste pas moins exigeant. Comme d’autres jeux du genre, il faudra viser avec précision et surtout avec la bonne puissance modulable grâce à une barre de force pour parvenir à atteindre la cible, le tout en vision à la première personne. Un point qui ne gêne aucunement l’expérience. La prise en main n’en reste pas moins très facile.

Des parties et des balles personnalisables

Les parties sont entièrement personnalisables.

Pour ajouter un peu plus de fun, Golf With Your Friends intègre également un système de personnalisation de la balle de golf (couleur, chapeau, petit personnage, effet de tir). Un aspect qui prend principalement sens lorsqu’on joue à plusieurs et qui n’a pas d’autre intérêt que son côté amusant. Cerise sur le gâteau, le jeu propose aux joueurs de paramétrer totalement ses parties, quitte à créer des compétitions à part entière avec un nombre limité de tirs possibles, avec des bonus, un mode collision, etc.

Comme son nom l’indique, Golf With Your Friends est avant tout un jeu qui se joue à plusieurs en local ou en ligne, même s’il est possible de s’entrainer en solo. Avec son nombre et sa diversité de mondes qui comprennent chacun 18 trous, le titre a de quoi animer les soirées entre amis. Le potentiel de fun et de jouabilité du titre fera presqu’oublier les graphismes datés et son prix de 20 euros sur consoles de salon.

Graphiquement daté

S’il ne brille pas par ses graphismes, Golf With Your Friends propose différents biomes propres et fun.

Le plus gros défaut du jeu reste ses graphismes. Techniquement, c’est daté, pour ne pas dire moche. Les décors manquent de détails, et l’aspect cartoon joue les cache-misère. La finition n’est pas non plus exemplaire. Souvent, la balle de golf répond avec un temps de latence, à certains moments elle ne répond tout simplement plus. Il faut alors relancer le jeu.

Ce n’est globalement pas très joli, même si le titre profite d’une diversité visuelle impressionnante grâce à ses 12 cartes (forêt, Égypte ancienne, manoir hanté, etc.) composées de 18 trous chacune.

On notera par exemple comment les développeurs de Blacklight Interactive sont parvenus à retranscrire parfaitement l’univers des Worms dans ce jeu de golf. Les mines, missiles et les fameuses bombes Hallelujah sont de la partie et sont véritablement intégrées au jeu puisqu’elles envoient notre balle dans le décor au moindre contact. Le jetpack fait également partie des accessoires disponibles.

Pour ce qui est de l’ambiance sonore, si le studio a tenu à proposer une ambiance musicale en adéquation avec les différentes cartes – ce qui est évidemment un bon point –, on regrette que celle-ci se limite à un thème unique qui se répète en permanence. Enfin, côté bruitage, ces derniers sont assez peu nombreux, mais coïncident parfaitement avec l’environnement ou les différentes actions des joueurs ou des décors.

Conclusion

Sous ses airs de petit jeu de mini-golf banal, Golf With Your Friends dispose en réalité d’un vrai potentiel de fun. Avec ses nombreuses cartes composées de multiles parcours et ses différents modes de jeu, le titre de Blacklight Interactive a de quoi occuper les joueurs en solo ou en multi, jusqu’à 12 joueurs en local ou en ligne. Le fun est là. Côté technique en revanche, ce n’est pas fameux. Si les univers disposent chacun de leur propre identité visuelle, on regrette que les graphismes soient aussi datés. La finition est également loin d’être à la hauteur, avec de multiples bugs qui viennent entraver le plaisir de jeu. S’il peut paraître un peu cher, le jeu a le mérite d’être intégré à l’offre GamePass. Pratique pour l’essayer sans devoir débourser le moindre euro!

Gold With Your Friends

5.9

Gameplay

7.0/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

4.5/10

Bande son

5.5/10

Finition

5.0/10

Les + :

  • Le nombre de cartes (11) et de modes de jeu (5)
  • On s'amuse à plusieurs
  • La difficulté progressive des parcours
  • Des décors qui ont tous leur propre ambiance

Les - :

  • Pas mal de bugs
  • Des graphismes d'un autre âge
  • Des parcours inégaux
  • L'ambiance sonore répétitive