Désormais, le vidéaste suédois ne diffusera ses Lives-stream que sur la plateforme de YouTube.

Après avoir volé Valkyrae, Muselk et LazarBeam à Twitch, YouTube signe un nouveau contrat d’exclusivité avec le controversé PewDiePie. Le vidéaste suédois, de son vrai nom Felix Kjellberg, diffusera désormais ses live uniquement sur YouTube, et ce, malgré les relations houleuses qu’il a entretenues avec la plateforme de vidéos durant plusieurs années.

En effet, PewDiePie a cumulé les gaffes sur YouTube. Le vidéaste suédois a – entre autres – tenus des propos racistes et antisémites. Des écarts de conduite qui lui avaient fait perdre son émission de téléréalité sur YouTube Red, mais aussi un juteux contrat avec Disney.

Le youtubeur aux 104 millions d’abonnés avait d’ailleurs annoncé l’année dernière qu’il allait prendre ses distances avec YouTube, préférant streamer sur DLive, une plateforme de Live-stream plus modeste. Dans les faits, Felix Kjellberg était resté tout aussi actif sur sa chaîne YouTube.

« La diffusion en direct est quelque chose sur laquelle je me concentre beaucoup en 2020 et au-delà, donc pouvoir être partenaire de YouTube et être à l’avant-garde des nouvelles fonctionnalités de produit est spécial et passionnant pour l’avenir », s’est enthousiasmé le vidéaste en commentant la nouvelle.

La guerre des exclusivités

Les plateformes de streaming que sont Netflix, Amazon Prime ou Disney + ne sont pas les seules à se faire la guerre. Les services tels que YouTube, Twitch et Mixer se livrent également à une bataille sans merci pour attirer les abonnés. Et pour cela, ces plateformes de Live-stream misent sur des partenariats exclusifs avec des créateurs de contenus populaires.

Pour son lancement, Mixer, la plateforme de live de Microsoft s’est offert les services de Ninja, le streamer le plus populaire au monde. Quant à Twitch, la plateforme d’Amazon a signé des accords d’exclusivité avec Lirik, Timthetatman et Drlupo.

En s’offrant les services de PewDiePiew, le youtubeur le plus rentable en solo, YouTube réaffirme sa position de leader sur le marché des plateformes de Live-stream. YouTube a d’ailleurs souligné qu’avec « plus de 200 millions de joueurs, actifs au quotidien et qui regardent plus de 50 milliards d’heures de jeux par an », le site reste la première plateforme de gaming au monde, loin devant les 10 milliards d’heures de contenus visionnés sur Twitch.