Le soi-disant service de streaming propose de profiter de films actuellement en salle de cinéma gratuitement, et ce, pendant un an.

Une nouvelle tentative de phishing sévit actuellement sur Facebook. Elle prend la forme de publications sponsorisées faisant la promotion d’un nouveau service de streaming officiellement lancé en Belgique. À cette occasion, Streamflix offre – étonnamment – un abonnement premium d’un an à tous ceux qui souscrivent à l’offre. Passé ce délai, l’abonnement passe à 2,90 euros par mois.

Une offre très alléchante d’autant plus que le service propose de regarder des films qui sont encore à l’affiche dans les salles de cinéma, mais aussi des contenus provenant d’autres plateformes de streaming légales (Netflix, Hulu, Amazon Prime).

Des poupées russes

Il s’agit évidemment d’une arnaque aux procédés particulièrement efficaces qui misent avant tout sur la crédulité des internautes peu habitués. Lorsqu’on se rend sur le site de Streamflix, celui-ci nous rappelle l’offre exclusive à laquelle on a la chance de pouvoir profiter.

Le site joue sur l’urgence pour inciter les visiteurs à s’inscrire sans faire preuve d’esprit critique puisqu’il indique que l’offre expire dans à peine 7 heures. Un compteur qui est étrangement remis à 7 heures 21 minutes à chaque fois qu’on rafraîchit la page. On notera également que Streamflix reproduit la police de Netflix.

En cliquant sur « essayer gratuitement pendant 1 an », on est redirigé vers une plateforme qui ne porte plus le nom de Streamflix, mais de Bridlee. Un changement qui devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Très rapidement, le site vous demandera d’introduire vos informations bancaires. Une demande qu’il justifie assez maladroitement puisqu’il s’agirait simplement d’un moyen de vérifier votre adresse postale étant donné que le service n’est disponible que dans certains pays via votre numéro de carte de crédit valide.

Une arnaque très poussée

Sur le nouveau site, Bridlee, on peut aussi bien consulter les conditions d’utilisation que la politique de confidentialité. De quoi mettre en confiance le visiteur, même si on a pu déceler quelques fautes d’orthographe. Un numéro de téléphone belge est également proposé pour toute question ou demande. Et surprise, le numéro est bien actif. Cependant, vous n’entrerez pas en contact avec une personne, mais avec un assistant personnel qui, pour vous identifier, vous demander exclusivement votre numéro de carte de crédit…

Lors d’un second appel, le message préenregistré n’était pas le même, les propositions étaient tout de même étranges. Nous avons pu rentrer en contact avec une personne anglophone. Celle-ci travaillait bien pour Bridlee, sauf qu’il ne s’agissait pas d’un service de streaming de films récents, mais bien d’un service payant qui proposait soi-disant des vieux films. Étrange.

Or, en se rendant sur l’URL donné par le service client, il était en réalité question d’un service de streaming musical… La personne nous a pourtant assuré qu’il ne s’agissait pas d’une arnaque.

Une arnaque internationale

Une chose est sûre, il ne s’agit plus d’une offre de streaming de films encore à l’affiche ni  de contenus provenant d’autres plateformes de streaming légales. D’ailleurs, on retrouve des copies de Streamflix dans d’autres langues, notamment en espagnol, mais ici, il s’agit de Playflix. La mise en plage est identique à celle de Streamflix et l’offre est la même. On trouve également des traces de cette fausse plateforme en automne 2019.

Dans tous les cas, quand c’est trop beau pour être vrai, il y a de fortes chances pour que ça le soit. Une rapide recherche sur la toile vous permettra de savoir s’il s’agit effectivement d’une arnaque ou non grâce aux avis d’autres utilisateurs et ainsi d’éviter de mauvaises surprises.

Malheureusement, on retrouve ce type d’arnaques assez régulièrement sur Facebook et si les internautes sont habitués, certains se font encore avoir.