Une coupure qui a lieu entre minuit et 6 heures du matin. 

On n’y pense pas toujours, mais fournir un réseau Internet consomme énormément d’énergie. Une consommation en continue même lorsque le réseau est peu sollicité, la nuit notamment. D’ailleurs, à en croire les observations d’un client Orange, l’opérateur télécom tenterait de réduire sa consommation d’énergie en coupant certaines fréquences 4G la nuit.

Une observation que l’on doit à Christophe qui écrit sur son blog et sur le forum de LaFibre.info avoir remarqué que son smartphone captait un très faible signal 4G avant 6 heures du matin. Une observation qu’il n’a constatée que durant certaines heures de la nuit. Passé 6 heures, son smartphone affiche une meilleure connexion mobile et réseau.

Le client Orange a alors utilisé un analyseur de spectre durant plusieurs jours afin de vérifier les changements d’utilisation de fréquences de l’opérateur ; la 1800 MHz et la 2100 MHz. Il a ainsi pu remarquer qu’avant 6 heures du matin, les deux bandes n’étaient pas utilisées par Orange, mais qu’elles l’étaient à partir de cette heure.

Il serait donc possibilité que l’opérateur désactive certaines fréquences la nuit, entre 2 heures et 6 heures du matin. Les insomniaques peuvent toujours surfer sur la toile en 4G, mais uniquement sur la bande de 800 MHz.

Nous avons contacté Orange France qui nous a confirmé réduire le nombre de fréquences actives durant certaines heures. La fonctionnalité « Cell sleep mode » est mise en place depuis l’été dernier et concerne plusieurs sites mobiles d’Ile-de-France. Celle-ci « permet d’optimiser la consommation sans dégrader l’expérience client, en cas de faible trafic si un site a à la fois des bandes de fréquence basses (800) et hautes (1800, 2100, 2600). Le trafic est réévalué toutes les minutes afin de revoir et si besoin réactiver les bandes hautes », indique l’attachée de presse d’Orange France.

Le Cell sleep mode est activé de minuit à 6 heures du matin et « permet de limiter notre consommation énergétique sans altérer la qualité de nos services », conclut l’attachée de presse. L’objectif est louable, il est assez étonnant qu’Orange n’ait pas communiqué à ce propos.

L’attachée de presse nous indique que cela ne devrait tarder et que la fonctionnalité devrait également être déployée à d’autres sites.