Les investisseurs ont misé sur les stands “durables, modulables, compacts et extrêmement faciles à installer de Konligo”.

En quelques jours, la startup qui veut révolutionner l’évènementiel a levé 300 000 euros. L’objectif est d’accélérer le développement de la structure, spin off de la VUB. La levée de fonds a été effectuée via la plateforme Lita, qui propose des investissements dans l’entrepreneuriat social ou environnemental.

Arnaud Hansen de chez Konligo nous parle d’un projet mêlant “innovation, technologie, écologie, social, et magie”. Il s’agit de stands, de structures utilisées dans l’évènementiel. Mais ces installations sont, en général, temporaires. Elles “consomment une grande quantité d’énergie et de ressources lors de leur production. Elles sont ensuite jetées après une ou deux utilisations seulement” selon la startup.

Konligo propose alors des structures en aluminium recyclé, “hyper compactes, faciles à installer, modulables et durables”. Les structures peuvent être réutilisées jusqu’à 200 fois. Parallèlement à l’impact écologique, Konligo souligne un temps d’installation record et des espaces de stockage diminué.

“L’objectif initial de Konligo était de vendre ces structures à des ONG humanitaires au coût de production”. La facilité d’installation place les produits de Konligo en tête en cas de situation d’urgence. Aushim Koumar le fondateur de Konligo, explique auprès de Lita.co qu’à partir de 2020 : “nous  : allons mettre 2.5% de notre CA dans un fonds pour financer l’adaptation de notre produit pour des hôpitaux d’urgences et des acteurs humanitaires”.