Après un premier volet décevant, AO Tennis revient avec une suite qui parvient à corriger certains des défauts de son ainé sans toutefois atteindre l’excellence d’un Top Spin.

Le premier épisode de la série de Big Ben n’avait pas vraiment convaincu les amateurs de tennis, pourtant depuis très longtemps délaissés par le secteur. L’abandon des séries Virtua Tennis et Top Spin par Sega et 2K Games avait pourtant laissé une belle marge de manœuvre pour un potentiel nouveau venu. Big Ben avait tenté sa chance avec un titre qui souffrait malheureusement de nombreux bugs et ne parvenait pas vraiment à convaincre au niveau des sensations. AO Tennis 2 corrige le tir, sans toutefois atteindre l’excellence d’un Top Spin.

Visuellement, le jeu est encore loin des standards du moment.

Pour ce second volet, les développeurs du jeu ont tenu à corriger l’un des plus gros défauts du premier volet : son mode carrière. Beaucoup plus riche, celui du second épisode propose une succession de tournois selon un agenda. Le joueur est libre de choisir les compétitions auxquels il souhaite participer – en sachant qu’il est préférable de ne pas exagérer pour éviter que son jouer ne soit trop fatigué. L’enchaînement des tournois et des déplacements impactera en effet l’efficacité du joueur. En début de carrière, le joueur pourra choisir d’incarner un professionnel connu ou de créer son propre personnage. L’outil de création est plutôt poussé et à ce titre représente une belle réussite. De façon générale, si les menus du jeu sont plutôt austères, le mode carrière parvient à convaincre par son réalisme et la diversité des séquences de jeu. On passe d’un match à une sélection de tournois, pour ensuite tenir une conférence de presse et sélectionner un sponsor. Le concept est poussé très loin puisqu’il faudra même gérer le budget voyage.

Solide, long et très réaliste, le mode carrière d’AO Tennis 2 représente une vraie bonne surprise. On ne peut malheureusement pas en dire autant du gameplay qui souffre toujours d’une prise en main pas forcément des plus intelligentes. Pour peu que vous ne jouez pas en facile, il faudra en effet garder un oeil sur deux éléments à l’écran lors de vos coups : le point de chute de la balle, que vous définirez en faisant rapidement glisser le joystick droit du pad (et vous l’imaginez bien, ce n’est pas des plus précis) et le timing de la frappe, juste au-dessus du joueur. Gardez un oeil sur les deux éléments n’est pas une chose facile et il est très facile de s’emmêler les pinceaux. Même après plusieurs heures de jeu, difficile de trouver cette approche confortable. En revanche, l’attribution d’un type de frappe par bouton est beaucoup plus intelligente, et efficace. Durant les duels, il faudra ainsi penser à varier les coups en passant du revers au lob.

La mise en scène est plutôt réussie.

Si AO Tennis 2 n’est pas déplaisant à jouer, il montre toutefois très vite ses limites. En facile, le titre n’a pratiquement aucun intérêt puisque la plupart des éléments du gameplay sont simplifiés de sorte à rendre impossible ou presque l’erreur. En difficile, le challenge est un peu plus présent mais le titre reste très accessible. On regrette ainsi que de façon générale le déroulé des matchs soit souvent le même. On ne retrouve très clairement pas la même profondeur de jeu que dans un Top Spin. Pour une simulation, AO Tennis 2 ne va également pas assez loin dans le réalisme, omettant par exemple l’impact du terrain de jeu sur la partie.

De façon plus globale, c’est toutefois le manque de licence qui heurte le plus le jeu de BigBen. Il reste en effet quelques grands absents : de Serena Williams à Djokovic en passant par Federer… Du côté des tournois, le constat est encore plus dégradant puisque seuls l’Open d’Australie et Brisbane sont au programme. Alors certes, les développeurs ont mis en place une solution qui permettra aux joueurs de contourner le problème en créant leurs propres joueurs de A à Z et en se les échangeant, et en créant leurs propres tournois. Mais pour le grand public, il ne s’agit pas d’une solution viable… Et on ne peut s’empêcher de penser que BigBen n’est clairement pas assez ambitieux sur ce projet.

Ca manque d’ambiance dans les stades…

Les reproches à adresser à AO Tennis 2 sont nombreux : des visuels d’un autre âge, qui n’ont que très peu évolué, aux animations, souvent peu crédibles, en passant par l’ambiance globale du jeu. Si les développeurs ont fait un gros travail au niveau de l’immersion dans la carrière, l’ambiance dans les stades rappelle celle d’un enterrement. La foule ne montre que très peu son engouement et si les angles de caméra sont plutôt réussis, on ne peut s’empêcher de penser en permanence que le jeu a encore une fois été sorti beaucoup trop tôt pour suivre l’agenda de l’éditeur…

S’il y a donc du mieux par rapport au précédent jeu, AO Tennis 2 est malheureusement loin de complètement convaincre. C’est un fait, Big Ben devra encore retravailler de nombreux aspects du jeu avant que celui-ci tienne réellement la comparaison avec un Top Spin. Vu l’absence de concurrence, les amateurs de tennis devront toutefois s’en accommoder…

Conclusion

Avec AO Tennis 2, Big Ben remet sa nouvelle franchise de jeux de tennis sur les rails, après un premier épisode très décevant. Le mode carrière offre une expérience de jeu très solide. Côté gameplay, AO Tennis 2 fonctionne également plutôt bien, même s’il manque encore de précision et se repose sur un système de tir par très intuitif. C’est surtout au niveau de la finition et des licences que le bas blesse. Visuellement, le titre n’a presque pas évolué et reste très en deçà des standards actuels. Les animations des joueurs, l’ambiance dans les stades, les menus du jeu donnent clairement l’impression que les développeurs n’ont pas eu le temps de tout boucler dans les temps. Du côté des licences, il faudra se contenter de deux tournois officiels, pas forcément les plus connus… Pour ce qui est des joueurs, on retrouve les grands noms de la discipline mais il demeure quelques grands absents. Pas assez ambitieux, AO Tennis 2 devra encore beaucoup évoluer avant de se hisser au niveau d’un Top Spin. En l’absence de concurrence, les amateurs de la discipline n’auront toutefois aucun autre jeu vers lequel se tourner… 

AO Tennis 2

6

Gameplay

6.0/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

5.5/10

Finition

5.5/10

Les + :

  • Le mode carrière, vraiment complet et immersif
  • Le gameplay reste efficace
  • Pas mal de petites améliorations par rapport au premier volet
  • Les bases d'un solide jeu de tennis sont là...

Les - :

  • Visuellement, ce n'est pas fameux
  • Très peu d'ambiance dans les stades
  • Des temps de chargement beaucoup trop longs
  • Les menus
  • Un gameplay qui reste trop approximatif