La Vision-S est un concept-car qui ne sera jamais commercialisé. 

Le constructeur japonais a créé la surprise durant sa conférence donnée à l’occasion du CES de Las Vegas. Si certains attendaient des nouvelles concernant la PlayStation 5, il n’en fut rien. En revanche, Sony a présenté sa première voiture, une berline futuriste 100% électrique.

Après les smartphones, les walkmans, PC et consoles de salon, Sony se lance dans l’automobile. La Visions-S est une surprise de taille, mais ne croyez pas que vous verrez ce véhicule arpenter les rues de si tôt. La première voiture de Sony a surtout pour objectif de démontrer toutes les innovations technologiques dont est capable Sony.

Le véhicule 100% électrique dispose de 33 capteurs placés autant à l’intérieur qu’à l’extérieur et se destinent autant au confort qu’à la sécurité des passagers. Évidemment, la voiture de Sony propose un système de diffusion spatial “360-degree Reality Audio”, plusieurs écrans pour les passagers, ainsi qu’une connectivité permanente.

La Vision-S embarque également un écran tactile panoramique qui recouvre l’entièreté du tableau de bord. Celui-ci sert à la fois à la conduite et au divertissement.

Enfin, la voiture développée en collaboration avec Magna, une entreprise canadienne spécialisée dans l’automobile, embarque 2 moteurs électriques qui lui permettent une puissance de 400 kW, l’équivalent de 536 chevaux. Sony assure que son véhicule est capable d’atteindre la vitesse de pointe de 240 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes seulement. Pour ce qui est de la capacité de la batterie et de son autonomie, le constructeur japonais a passé sous silence ces informations.

À l’heure actuelle, difficile d’imaginer que Sony puisse se lancer sur le marché automobile. La Vision-S semble plutôt être un concept-car imaginé pour promouvoir les technologies développées par l’entreprise japonaise auprès de constructeurs automobiles plus établis. D’ailleurs, Kenichiro Yoshida, PDG de Sony, a souligné que la Vision-S « incarne la contribution de Sony à l’avenir de la mobilité ». Il y a donc très peu de chances – voire aucune – qu’elle soit commercialisée un jour auprès du grand public.