Ophtalmologiste ou encore dentiste, les médecins spécialistes sont parfois difficiles à rencontrer. Laurent Coppens a développé Toodoc, une plateforme en ligne pour prendre rendez-vous avec des spécialistes. Sous quatre jours.

Ça existe déjà les plateformes pour prendre des rendez-vous, il n’y avait pas d’utilité”. Laurent Coppens est dentiste. D’après lui, dans l’ensemble des cabinets il y a à peu près 10% de désistement. Et c’est sur ces désistements que son projet Toodoc repose. “L’idée c’était de créer une plateforme qui permet de recycler nos temps morts, et de permettre aux gens d’avoir un peu plus de possibilités pour des rendez-vous dans des délais raisonnables” explique Laurent Coppens.

Parmi les spécialistes vous trouverez des dentistes, des ophtalmologues, des pédiatres, des médecins généralistes, des gynécologues, des ostéopathes, des kinésithérapeutes, des psychiatres… Le créateur de la startup nous indique que la plateforme “va atteindre les 4 400 praticiens”.

Dans la pratique, les médecins ont accès gratuitement à la plateforme. Au fur et à mesure des désistements, le praticien peut indiquer manuellement les créneaux où il est finalement disponible. Cet encodage est possible seulement sur les quatre jours suivants.

Parallèlement, un système d’alerte est mis en place. Lorsqu’un patient ne trouve pas de spécialiste disponible, une alerte est envoyée aux médecins membres de Toodoc. “Cette alerte elle va dire : quelqu’un a un problème, voilà tous les symptômes, est-ce qu’éventuellement vous pourriez l’intercaler dans votre horaire ?”, explique le dentiste à l’initiative de la plateforme. Si un praticien accepte de le recevoir, un rendez-vous est proposé au patient. Ce dernier dispose d’une heure pour confirmer ou non le rendez-vous.

Puisque le service est disponible dans toute la Belgique, la plateforme prend également le costume du médecin de vacance : “ça nous permet d’être en vacances à la mer et de trouver quelqu’un pour nous aider alors qu’on ne connait personne”. Laurent Coppens souligne également les possibilités pour les spécialistes qui viennent juste d’installer leur cabinet. Certains jeunes médecins cherchent des patients. Quand certains patients cherchent désespérément un médecin disponible rapidement. Toodoc tente de “rétablir véritablement l’offre et la demande”.

La solution est désormais synchronisée avec Google Calendar. Les prochaines étapes pour la startup consistent à l’intégrer directement dans les logiciels de gestion dédiés aux spécialités.

La plateforme est disponible en ligne, mais également sur smarphone. Tooddoc est disponible sous Android et iOS. Il est à noter que du côté du patient, le service est également gratuit.