Microsoft avait récemment annoncé la fin du support de Windows 7 prévue pour le 14 janvier prochain. La firme offre tout de même un support gratuit exceptionnel pour certains pays dans le cadre de leurs élections nationales.

La fin du support du système d’exploitation signifie que Windows 7 ne recevra plus de mises à jour de sécurité à partir de la mi-janvier. Une annonce qui touche 30% des utilisateurs Windows à travers le monde, mais qui concerne surtout les machines de votes électoraux. En effet, bon nombre de ces appareils continuent de fonctionner sous Windows 7 et ne devraient pas migrer vers Windows 10 dans les prochains mois.

Pour pallier le problème, Microsoft a garanti offrir un support gratuit aux systèmes électoraux sous cette version Windows, tant aux États-Unis que dans certains autres pays. Le support s’arrêtera tout de même à la fin de l’année 2020.

Ce délai permettra aux divers systèmes électoraux d’organiser leurs élections respectives, mais également de migrer vers un système d’exploitation plus récent à leur rythme. La procédure de certification des machines peut prendre un certain temps.

Pour ce qui est des autres utilisateurs, seules les entreprises pourront demander une rallonge. Elles devront cependant payer pour continuer de profiter Windows 7 et des mises à jour de sécurité.

En parallèle de cette information, Microsoft a annoncé que son dernier système d’exploitation, Windows 10, avait été installé sur plus de 900 millions de machines à travers le monde. Il représente à lui seul 60% des machines sous Windows. Ce chiffre devrait atteindre le milliard d’ici les six prochains mois.