Les frères Russo continuent les révélations concernant le dernier volet des Avengers. Cette fois-ci, il n’est pas question d’une nouvelle scène révélée, mais bien d’une scène qui, à l’origine, ne devait pas se trouver dans le film. Attention, spoilers.

C’est en abordant l’absence de l’un des personnages dans l’avant-dernier Avengers, Infinity War, que les réalisateurs ont fait une nouvelle révélation. L’une des scènes les plus marquantes présentes dans Endgame ne devait pas s’y trouver initialement. Ils sont revenus sur l’absence de Clint Barton alias Œil-de-Faucon dans Infinity War. Une absence qui n’est évidemment pas passée inaperçue pour les fans. Le personnage faisait partie de l’équipe originale des Avengers, rassemblée en 2012, à New York. Alors pourquoi n’était-il pas là pour repousser Thanos ?

La raison est assez simple, l’agent avait tout simplement pris sa retraite et s’était consacré à sa famille après avoir repoussé les forces extraterrestres. Sauf que cela, on l’apprend seulement dans Avengers Endgame. On retrouve Clint Barton entouré de sa famille, profitant d’une vie tranquille jusqu’au fameux claquement de doigts de Thanos. Œil-de-Faucon se retrouve seul en un clin d’œil, sans comprendre pourquoi.

C’est cette scène-ci qui ne devait pas se trouver dans Endgame. « Il s’avère que cette scène devait initialement être dans Avengers: Infinity War. Après que Thanos ait claqué des doigts. Nous pensions que cela pourrait être intéressant de couper au moment d’une scène véridique entre Hawkeye et sa famille. Je crois que nous avons essayé un montage du film, puis regardé, et nous nous sommes dit ‘Oh, ça ne va jamais marcher. C’est trop déconcertant ‘», a ainsi révélé Joe Russo, comme le rapporte Melty.

C’est pourquoi la scène s’est retrouvée dans Endgame et non dans Infinity War. Une modification qui a payé tant la scène d’introduction du dernier Avengers a un impact important sur le spectateur.

« Et cela procure un sentiment d’immersion chez les spectateurs. Je veux dire que je suppose que tout le monde avait vu le précédent film avant de voir celui-là. Donc c’est l’un de ces cas où l’audience entière a un coup d’avance sur le personnage et craint le pire pour lui », a expliqué Stephen McFeely, l’un des scénaristes.

« Ce qui est un geste inhabituel. D’ordinaire on ne laisse jamais le public avoir une longueur d’avance sur le personnage », a complété Anthony Russo.

Après deux ans d’attente, les fans de Marvel ont embarqué dans l’histoire du dernier Avengers, la conclusion d’une aventure débutée 10 ans plus tôt, avec une scène particulièrement intense et émotionnellement difficile. La détresse de Clint Barton lorsqu’il se rend compte que sa famille a disparu est particulièrement touchante. Un bon choix de la part des réalisateurs d’Avengers.