Le constructeur de la PlayStation a renouvelé ses inquiétudes concernant les conséquences qu’aurait l’application de la taxe Trump sur les produits importés de Chine. Si cela devait se produire, le prix de ses consoles pourrait grimper aux États-Unis.

C’est au cours de la récente annonce de ses résultats que Sony est revenu sur les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. Le directeur financier de Sony, Hiroki Totoki, a ainsi indiqué qu’il surveillait la situation de très près, sans savoir exactement quelle était la meilleure marche à suivre si la taxe était appliquée.

Plusieurs scénarios sont envisageables, mais le plus probable est que cela aura une répercussion sur les consommateurs américains. Le prix de la PlayStation 4 – et la future PS5 – pourrait donc augmenter aux États-Unis.

« Nous pensons, et avons donc dit au gouvernement américain que des tarifs plus élevés finiraient par nuire à l’économie américaine », a déclaré Totoki, comme le rapporte le Wall Street Journal. 

Autre option, Sony pourrait augmenter le prix de ses consoles pour l’ensemble de ses marchés afin que l’impact de l’augmentation soit moins important pour ses consommateurs américains.

Cela fait plusieurs mois que la fameuse taxe Trump inquiète l’industrie des technologies. Il serait question d’imposer des frais de douanes de 25% sur les produits fabriqués en Chine. Si Sony est japonais, le constructeur possède de nombreuses usines en Chine. Il serait donc impacté par l’application de cette nouvelle taxe et ses produits.

Plusieurs grands noms de l’industrie ont déjà montré leur opposition à cette augmentation des frais de douanes, notamment Apple, Microsoft ou encore Nintendo. À voir si le président Trump décide enfin d’appliquer ou non cette taxe.