Surprise de l’E3, Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order était attendu comme l’une des grosses exclusivités du catalogue de la Switch cet été. Signé par la Team Ninja (Ninja Gaiden, Dead or Alive), le jeu débarque à une période particulièrement riche en sorties cinéma. De quoi rassasier les fans jusqu’à plus faim? 

Suite inattendue d’une franchise qu’on pensait enterrée depuis longtemps, Marvel Ultimate Alliance 3 était considéré comme l’une des bonnes surprises de l’E3. Il faut dire que personne ne s’attendait à voir Nintendo débarquer avec un jeu de superhéros, de surcroît développé par la Team Ninja – le prestigieux studio de développement nippon, auteur notamment des Ninja Gaiden et Dead or Alive. La surprise a donc été totale.

Les deux premiers volets de la série n’étaient pourtant pas vraiment ce qu’on pourrait appeler des jeux cultes. Marvel Ultimate Alliance 2 était toutefois l’une des rares adaptations de comics a être parvenue à rendre brillamment hommage à l’univers Marvel à travers un crossover réunissant tous les personnages de l’univers des comics. Edité à l’époque par Activision, le jeu était à l’époque parvenu à séduire les gamers avec son gameplay coopératif et sa dose de fan-service. Deux éléments qui ont été repris pour cette suite – exclusive cette fois à la Switch.

Il est important de le préciser d’entrée de jeu, s’il surfe sur le succès des films Marvel, Marvel Ultimate Alliance 3 n’est pas une adaptation du MCU. Le titre s’inspire des comics Marvel et adopte donc un ton très différent. Le design des personnages s’inspire également de ceux des comics. Pas d’inquiétude toutefois : vous n’aurez aucun mal à reconnaître vos superhéros préférés. La direction artistique du jeu impressionne. Dès le premier contact, MUA 3 donne l’impression d’être un jeu fun et décalé, fidèle à l’extrême à l’univers des comics Marvel.

Côté gameplay, il est important de noter également qu’on ne se retrouve pas ici face à un jeu de baston mais un beat them all en 3D, dans la plus pure tradition du genre. La Team Ninja ne sort pas des sentiers balisés puisqu’elle a repris pratiquement à l’identique le gameplay des deux premiers volets. Il ne faut donc pas s’attendre à une claque de ce côté. MUA 3 reste un beat them all très classique, et en soi, sans grande imagination.

Tout le gameplay du jeu repose ici sur les pouvoirs de nos superhéros. Car dans le fond, The Black Order est un beat them all tout ce qu’il y a de plus banal, au level-design paresseux, au gameplay ultra-répétitif et souvent très brouillon. Le jeu est sauvé par son casting de luxe, qui réunit une belle brochette de superhéros et de super-vilains, et par les pouvoirs des différents personnages. A côté des coups de base, le joueur pourra sortir 4 super-coups, et activer une furie groupée avec ses acolytes.

Très générique dans sa construction et à la fois trop simple et trop brouillon dans son gameplay, MUA 3 ne brille pas vraiment par la profondeur ni la richesse de son gameplay. La plupart des niveaux se jouent en ligne droite, le jeu n’est pas vraiment difficile, et seul, on s’ennuie rapidement.

En réalité, il n’y a pas grand chose à faire dans MUA 3 : éliminer ses ennemis, activer un interrupteur, affronter une seconde vague d’ennemis, résoudre une mini-énigme, affronter une troisième vague d’ennemis et enfin le boss du niveau, puis passer au niveau suivant. Le cheminement est toujours le même et surtout il ne faut pas vraiment de skill pour progresser dans l’aventure.

A plusieurs, le jeu présente toutefois un tout autre visage, se transformant en un fantastique défouloir. Les combinaisons de personnages pour sortir les super-combos sont d’une efficacité redoutable, et on prend finalement un pied formidable à composer son équipe de quatre super-héros entre chaque mission et à agrandir progressivement le casting…

A côté de Thor, Iron Man, Spiderman ou Captain America, on retrouve d’autres superhéros moins connus, parmi lesquels on citera Venom, Daredevil, Luke Cage ou encore Spider-Gwen. Le casting est plutôt bien fourni et livre une bonne dose de fan-service. Bien sûr, il faudra débourser une vingtaine d’euros de plus pour profiter des nombreux personnages supplémentaires qui viendront se joindre à l’aventure, sous la forme de DLC, après le lancement du jeu, mais pour un point de départ, MUA 3 offre déjà un casting très satisfaisant.

MUA 3 peut également compter sur un système d’expérience bien fichu qui permet d’améliorer les statistiques de ses héros. Un petit côté RPG sympa mais encore une fois totalement sous-exploité.

Dans le fond comme dans la forme, The Black Order laisse donc un goût amer en bouche. Celui d’un jeu au potentiel énorme gâché par un manque réel d’ambition. On sent que Nintendo a voulu surfer sur le succès des films Marvel, quitte à ce que celui-ci ne soit pas parfait.

MUA 3 a pourtant de quoi séduire les fans de comics avec son scénario efficace, sa mise en scène dynamique, ses excellents doublages et son casting de haute volée. Néanmoins, difficile d’écarter cette étrange sensation qui nous pousse sans cesse à nous demander si l’on ne rejoue pas à un vieux jeu des années 90 reconditionné pour la Switch. Visuellement, le titre ne fait pas honneur au support, malgré une direction artistique superbe. Les décors sont vides, sans aucune profondeur, les ennemis se ressemblent tous et le cell-shading fait juste office de cache-misère. Côté gameplay, on se retrouve avec un beat them all bourrin, répétitif et sans profondeur, efficace à plusieurs, mais qui ne fera sûrement pas frémir de bonheur les amateurs du genre. Fidèle aux deux précédents volets, ce Marvel Ultimate Alliance 3 hérite malheureusement également de leurs défauts et aura à ce titre bien du mal à satisfaire ceux qui avaient choisi de volontairement zapper les deux premiers volets à l’époque.

Conclusion

Fidèle à ses ancêtres, Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order n’en reste pas moins un beat them all générique, sans profondeur ni ambition, qui est sauvé par son casting de luxe, une direction artistique inspirée et un mode coop’ terriblement jouissif. On le sent : Nintendo a clairement manqué d’ambition sur ce projet. Pour autant, difficile de ne pas passer un bon moment entre potes. En bon gros défouloir, MUA 3 se révèle plutôt efficace. Son scénario inédit et sa mise en scène soignée en font également un jeu agréable à parcourir pour tous les fans des comics Marvel… 

Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order

6.6

Gameplay

5.5/10

Contenu

7.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

7.0/10

Finition

7.5/10

Les + :

  • Un casting qui laisse rêveur
  • Une jolie direction artistique
  • Fun en coop', jusqu'à 4 en local
  • Du fan-service
  • Une jolie mise en scène

Les - :

  • Ultra-répétitif
  • Un level-design médiocre
  • Un gameplay beaucoup trop simpliste
  • Ca devient vite très brouillon à l'écran