Plusieurs grandes compagnies ont été les cibles de hackers qui ont dérobé des informations importantes dans plus de trente pays différents. Cette attaque aurait été coordonnée depuis la Chine.

Des chercheurs en cybersécurité viennent d’annoncer qu’une douzaine de compagnies de télécommunication à l’échelle internationale avaient été la victimes de hackers. Ces derniers ont dérobé une grande quantité de données personnelles et professionnelles. Les enquêteurs de la société de cybersécurité Cybereason ont déclaré que les pirates avaient compromis des compagnies de plus de 30 pays. Ils détiendraient à présent d’importantes informations sur les citoyens des gouvernements touchés, ainsi que d’autres plus sensibles encore concernant la sécurité et les politiques des pays en question.

Un groupe chinois a été identifié

Selon le directeur général de Cybereason, Lior Div, les pirates ont utilisé des outils utilisés lors de précédentes attaques qui avaient été dirigées depuis Pékin. Notamment par le groupe de hackers chinois connu sous le nom d’APT10. “Nous n’avons pas trouvé qu’un seul programme, mais bien cinq outils différents utilisés spécifiquement par ce groupe”, a expliqué Div. “À ce niveau de sophistication, ce n’est pas l’attaque d’un groupe criminel. Seul un gouvernement a les capacités de coordonner ce genre d’attaque”, a-t-il ajouté lors d’une interview donnée à Reuters. La Chine a bien sûr nié toute implication dans ces activités de hacking.

La société de cybersécurité israélo-américaine s’est refusé de nommer les compagnies qui ont été affectées. Pas plus que les pays concernés. Toutefois, certaines personnes familières des attaques provenant de Chine disent que Pékin ciblerait de plus en plus les télécommunications dans les pays de l’ouest de l’Europe. En décembre 2018, les États-Unis avaient inculpé deux membres du groupe ATP10 et ainsi rejoint les pays d’Europe de l’Ouest dans sa démarche de dénonciation des agissements du groupe. Contrairement à de précédentes attaques, Cybereason assure que celle-ci est originaire de Chine.