Le dernier opus de l’univers Marvel a enfin dépassé le film de science-fiction de James Cameron en cumulant plus de 2,742 milliards de dollars de recettes dans le monde contre 2.731 pour “Avatar”. Un record pour la franchise “Avengers” qui n’a cessé de côtoyer les sommets depuis sa sortie au cinéma, notamment en atteignant la barre symbolique du milliard de dollars en seulement cinq jours. 

“Avatar” de James Cameron aura tenu huit ans au sommet du box-office mondial avant de se faire détrôner par l’empire Marvel en ce mois de juin 2019. C’est désormais officiel, “Avengers : Endgame” est devenu le plus gros succès du cinéma dans le monde en engrangeant plus de 2,742 milliards de dollars de recettes depuis sa sortie dans les salles le 24 avril 2019.

C’est un véritable raz-de-marée qu’ont réalisé les super-héros du monde Marvel avec le dernier volet de la saga “Avengers”. Le 22e opus de l’univers cinématographique Marvel avait dépassé le cap du milliard de dollars de recettes en cinq jours. Un record pour les super-héros Thor, Iron Man et Captain American anciennement détenu par le précédent opus “Avengers : Infinity War” qui avait réussi cet exploit en l’espace de onze jours.

En France, le blockbuster aux effets spéciaux impressionnants est même devenu le plus gros succès 2019 en dépassant les 6 millions d’entrées ainsi qu’en signant le meilleur démarrage de l’année avec plus de 3,4 millions d’entrées comptabilisées la première semaine.

Pourtant, les frères Russo n’ont pas réussi à dépasser James Cameron et son “Titanic” qui détient toujours le record du film avec le plus grand nombre d’entrées en France grâce à plus de 20 millions de billets vendus depuis sa sortie en janvier 1998.

L’épilogue de la saga “Avengers” continue toujours de faire partie du box-office mondial puisqu’il est actuellement douzième du classement mondial cette semaine. Néanmoins, si l’empire Marvel ne cesse de gagner du terrain, les prochains volets de la saga “Avatar” prévus entre 2021 et 2027, risquent sans doute de redistribuer les cartes.