En plus de proposer la suppression pure et simple d’un compte, Google permet aussi de léguer la gestion de ses activités auprès des différents services du géant du web à une personne de confiance. Encore faut-il avoir préalablement activée l’option. 

Le compte Google d’une personne rassemble de très nombreuses informations étant donné qu’il peut être associé à plusieurs services, notamment Gmail, YouTube et tout simplement les données personnelles d’une personne.

Le géant du web propose une fonctionnalité qui permet de donner les accès à son compte Google après un certain d’inactivité. Cette fonctionnalité « Gestionnaire de compte inactif » permet à une personne de partager une partie des données de son compte à un tiers après sa mort ou “après être resté longtemps inactif”.

Lorsqu’il configure le « gestionnaire de compte inactif », le propriétaire du compte peut renseigner quelle personne il souhaite que Google prévienne en cas d’inactivité prolongée déterminée préalablement.

La personne de confiance inscrite comme « légataire » des informations d’un compte Google recevra un mail lui listant les services sur lesquels le défunt avait un compte (Blogger, Drive, Messagerie, YouTube).

Ce contact de confiance pourra y accéder et télécharger les données personnelles de la personne décédée. Il est également possible de simplement demander à Google de supprimer son compte lorsque la période d’inactivité déterminée est atteinte.

Demande d’accès au compte d’un proche décédé

Si le défunt n’avait pas activé cette option, les proches peuvent tout de même s’adresser à Google pour récupérer une partie des informations le concernant. Depuis la page dédiée, Google propose trois options ; clôturer le compte de l’utilisateur décédé, envoyer une demande pour récupérer les fonds figurants sur le compte d’un utilisateur décédé ou obtenir des données figurant dans le compte de l’utilisateur.