L’arnaque à la clé USB fait son grand retour en France. La Gendarmerie Nationale du Nord met en garde contre cette tromperie qui peut faire beaucoup de dégâts.

Les attaques informatiques ne se résument pas à un virus qu’on aurait téléchargé sur le web ou à un lien contaminé qu’on aurait ouvert. Il arrive aussi que les arnaques reposent sur des objets matériels, une clé USB par exemple. Un procédé malhonnête très connu utilise justement ce support pour infiltrer le PC de ses victimes.

L’arnaque à la clé USB repose sur le fait de trouver et de connecter cette clé d’origine inconnue sur son ordinateur. Une fois connectée, le mal est fait. Le programme malveillant qui se trouvait dessus prend le contrôle de l’ordinateur et peut dès lors siphonner toutes les données personnelles du propriétaire. Les pirates n’ont plus qu’à lui faire du chantage.

Une méthode d’arnaque qui sévit depuis des années, mais qui connait une hausse importante chez nos voisins français. Sur les réseaux sociaux, la police a mis en garde la population concernant des clés USB retrouvées comme par hasard dans la boite aux lettres de badauds.

Il est évidemment déconseillé de connecter une clé USB de provenance inconnue à son ordinateur. Si vous retrouvez une clé USB dans votre boite aux lettres, demandez à vos proches s’ils en sont le propriétaire. Si ce n’est pas le cas, apportez-là à la police, mais ne l’utiliser pas au risque de voir votre ordinateur siphonné de ses données.