Les numéros de téléphone tels qu’on les connait aujourd’hui pourraient bien évoluer pour faire face à la pénurie de numéros encore disponible. Une pénurie qui touche surtout le Japon qui planifie de lancer des numéros à 14 chiffres pour solutionner le problème.

Conséquence collatérale de la hausse des lignes téléphoniques, il ne reste plus beaucoup de numéros de téléphone à 11 chiffres encore disponibles. Une pénurie qui inquiète beaucoup le Japon. D’après les autorités japonaises, les numéros de téléphone tels qu’on les connait aujourd’hui seront épuisés d’ici 2022. Afin d’y remédier, le ministère des Communications du Japon planifie de créer des numéros de téléphone à 14 chiffres contre les 11 actuels.

Une solution qui a déjà été approuvée par plusieurs opérateurs mobiles du pays, dont les trois plus grands que sont KDDI, NTT Docomo et SoftBank.

Passer de 11 à 14 chiffres permettrait de créer au moins 10 milliards de numéros de téléphone avec le préfixe 020, soit celui utilisé au Japon depuis 2017 pour les téléphones mobiles. En deux ans, ce sont près de 32,6 millions de numéros commençant par ce préfixe qui ont été enregistrés. Avec l’arrivée de la 5G en 2020 au Japon, le nombre de lignes téléphonique va très certainement augmenter de manière considérable, c’est pourquoi le ministère des Communications cherche à trouver une solution avant que le problème se pose.

Le Japon ne devrait pas être le seul à faire face à ce problème. Avec le déploiement de la 5G au niveau mondial, de nombreux pays vont devoir s’assurer qu’ils disposent d’assez de numéros de téléphone disponibles ou en créer de nouveau afin d’éviter d’être en pénurie.