Après Puyo Puyo Tetris – sorti en 2014 -, Sega livre enfin une suite digne de ce nom à l’une de ses franchises les plus populaires. 

Si elle n’est plus aussi populaire qu’autrefois, la série des Puyo Puyo n’a pas encore rendu les armes. Sega tente une nouvelle fois de la remettre sur le devant de la scène, avec un changement radical de stratégie. Exit les titres à 50€, place à un jeu “presque” free-to-play. Il ne faudra ce fait débourser que 10 petits euros pour faire l’acquisition de ce Puyo Puyo Champions, disponible uniquement en version dématérialisée sur PS4, Switch, PC et Xbox One.

Déjà sorti au Japon sous le nom de Puyo Puyo eSports, Puyo Puyo Champions propose une expérience de jeu entièrement tournée vers le multijoueur.

S’inspirant ouvertement de Tetris, la série de Sega se démarque de son modèle par son côté duelliste et son look “ultra-cute”. Car ici, ce ne seront pas des formes géométriques qu’il faudra entasser mais de petits puyo, des créatures au look si mignon qu’on en viendrait presqu’à regretter qu’on ne s’en soit jamais inspiré pour un tamagotchi.

Il s’agit ici de positionner les puyo qui tombent du dessus de l’écran de sorte à ce qu’ils viennent juxtaposer des puyo de la même couleur pour créer des chaines, qui créeront des combos qui permettront d’infliger des dégâts à son adversaire. Le concept du jeu tout entier repose sur ces affrontements entre deux parties.

Les débuts dans Puyo Puyo Champions seront toutefois bien compliqués pour les joueurs qui n’y ont jamais touché vu l’absence d’explications correctes sur les stratégies à adopter. Car Puyo Puyo est certes un jeu très accessible, il n’en demeure pas moins complexe quand on en vient à mémoriser les mécanismes de jeu. Il faudra en effet établir une véritable stratégie pour effectuer les combos les plus douloureux à son adversaire.

Et, bonne surprise, cet épisode parvient à nous séduire par la richesse de son contenu, malgré un prix ridiculement bas pour la série… On retrouve des affrontements face à l’I.A., du multijoueur en local et du multijoueur en ligne, avec un mode 1 vs 1 et un mode tournoi, brillamment pensé. Mieux, il est possible de regarder les matchs que se livrent les meilleurs joueurs en direct, via l’interface du jeu. Pratique pour apprendre rapidement les meilleurs techniques!

Le plus gros défaut de cet épisode vient de l’absence complète de tutoriel, qui forcera les nouveaux joueurs à s’entraîner durant des heures en solo avant d’oser entrer dans l’arène en multijoueur. En multijoueur, la frustration est au rendez-vous tant la difficulté est élevée. Pas toujours facile de débuter donc…

Le principal atout de ce volet, c’est d’être vraiment bien pensé, avec son interface épurée mais si stylée, ses modes multijoueurs ultra-efficace et sa bande-son qui déménage.

Visuellement, le titre de Sega n’est clairement pas une claque. La série a toujours bénéficié de graphismes simplistes et Champions ne déroge pas à la règle. La direction artistique de cet épisode n’en reste pas moins très réussie, et le prix est pour une fois parfaitement en accord avec la réalisation du jeu.

Conclusion

Proposé à tout petit prix (10€), ce nouveau volet de la série culte de Sega brille par son mode multijoueur, intelligemment pensé, et son contenu très riche. Sega nous livre ici une excellente alternative à Tetris, l’aspect kawaii en plus. On appréciera au passage le retournement de veste au niveau de la tarification du jeu, qui devient enfin accessible au plus grand nombre. Pratiquement irréprochable à tous les niveaux, Puyo Puyo Champions reste toutefois un titre exigeant qui forcera les débutants à étudier dans les moindres détails le gameplay de la série pour espérer remporter un jour un tournoi… 

 

Puyo Puyo Champions

7.6

Gameplay

8.5/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

6.5/10

Bande son

7.5/10

Finition

8.0/10

Les + :

  • Un prix tout doux (10€)
  • Un gameplay toujours aussi efficace
  • Un épisode vraiment axé sur le multijoueur
  • Une direction artistique réussie

Les - :

  • Trop peu de tutoriels pour les débutants
  • La difficulté est au rendez-vous en ligne