Développé par un petit studio indépendant, Eternity : The Last Unicorn est un ambitieux action-RPG dans la veine des Titan Quest et autres Diablo. Le titre édité par 1C Company a-t-il les atouts pour séduire les amateurs du genre? C’est ce que nous allons tenter de voir dans notre test complet…

Développé par Void Studios, Eternity : The Last Unicorn reprend dans les grandes lignes le concept d’un Diablo ou d’un Titan Quest. A la différence de ces deux projets, le titre a été développé par une toute petite équipe avec des moyens très limités… Et cela se voit d’entrée de jeu au niveau de la réalisation graphique. Le titre édité par 1C Company aurait sans doute pu tourner sur une PS2. Les modélisations sont simplistes, certaines textures manquantes, les bugs nombreux et les animations d’un autre âge.

Une chose est certaine : on ne craquera pour lui pour ses graphismes. En réalité, nous aurions même tendance à penser que The Last Unicorn fait partie des plus laids jeux sortis sur Xbox One et PS4.

L’ennui, c’est que le titre n’est pas forcément très intéressant non plus. L’univers atypique du jeu montre vite ses limites. On nous parle d’une dernière licorne qu’il faut impérativement sauver pour garantir à son peuple l’immortalité. Dans la peau d’un elfe, le joueur devra donc se lancer en quête d’une chimère. Il rencontrera dans son voyage des vikings, qui se joindront à sa quête. Le jeu s’inspire en grande partie de la mythologie nordique. L’ennui, c’est qu’il ne creuse que très peu les enjeux de cet univers. Les personnages n’ont aucune personnalité, les dialogues trop simples et le background pas assez développé.

Contrairement à un Diablo, Eternity ne donne que très peu de liberté au joueur. On se contentera la plupart du temps d’avancer dans des décors vides en massacrant ses adversaires. Hyper-linéaire, scripté et peu engageant, Eternity montre très vite ses limites. Pour ne rien ajouter à notre malheur, la caméra se gère d’une façon absolument désastreuse. Il faudra de ce fait continuellement la replacer pour pouvoir suivre le cours de l’action. Ultra-rigide, le personnage principal est également abominable à contrôler. Les déplacements sont imprécis, les combats peu excitants et le level-design très simple du jeu ne fait que confirmer ces très mauvaises premières impressions.

Pire, le jeu d’1C Company est truffé de bugs. Il n’est pas rare de voir un ennemi traverser une paroi, vous infliger des dégâts alors que son coup ne vous touche pas, voire effectuer un déplacement de plusieurs mètres d’un seul coup, suite à un bug. Il faudra beaucoup de patience pour en venir à bout. On notera au passage qu’il faudra environ une quinzaine d’heures pour en faire le tour, ce qui reste relativement peu par rapport aux autres jeux du genre.

Au niveau de la bande-son, le jeu d’1C Company ne s’en sort pas si mal avec des morceaux plutôt inspirés, qui permettront de s’immerger pleinement dans l’univers du jeu. Le joueur sera toutefois très vite rattrapé par la dure réalité puisqu’Eternity ne dispose d’aucun doublage. Les bruitages font également partie des plus surréalistes que nous ayons pu entendre.

L’enfer est pavé de bonnes intentions et Eternity : The Last Unicorn en est la preuve. On sent que les développeurs voulaient nous livrer un titre riche en contenu. L’ennui, c’est que les très petits moyens du studio ne correspondaient pas à ses ambitions.

Conclusion

Mal fignolé, Eternity : The Last Unicorn sera assurément une grosse déception pour les amateurs d’action-RPG. Sans doute trop ambitieux, le titre d’1C Company souffre d’un gameplay beaucoup trop rigide, d’une réalisation graphique datée et d’un nombre incalculable de bugs qui viennent considérablement entacher le constat. Si sur le papier le jeu avait tout pour séduire avec son univers atypique, le résultat n’est pas du tout à la hauteur. Une chose est certaine : les amateurs du genre trouveront sans trop de difficulté de biens meilleurs jeux à explorer… 

Eternity : The Last Unicorn

3.8

Gameplay

3.5/10

Contenu

6.0/10

Graphismes

2.5/10

Bande son

5.0/10

Finition

2.0/10

Les + :

  • Quelques jolies compositions sonores
  • Un univers mystérieux à explorer

Les - :

  • Une réalisation graphique d'un autre âge
  • Trop de bugs
  • Un gameplay peu convaincant
  • Les bruitages, ratés
  • Un scénario pas très excitant