La success-story de la startup belge de vélos à assistance électrique Cowboy continue sur sa voie avec son implantation sur le marché urbain français.

Lancée en 2017 avec l’ambition d’améliorer la mobilité en ville, Cowboy a déjà connu un énorme succès puisque durant sa première année, elle avait déjà récolté un investissement de plus de deux millions d’euros via plusieurs fonds d’investissement. L’année suivante, la petite entreprise récolte un fond de 10 millions d’investissements pour se lancer à l’international. L’objectif est de conquérir le marché européen, notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas avec la seconde version du vélo Cowboy.

Dépoussiérer les vélos électriques

La success-story de Cowboy repose à la fois sur son concept de vélos électrique dont le rapport qualité/prix se montre particulièrement attractif (1990€), mais également sur ses fondateurs qui n’en sont pas à leur coup d’essai. En effet, la startup Cowboy a été fondé par Adrien Roose et Karim Slaoui qui étaient déjà à l’origine de la startup de livraison de repas Take Eat Easy, ainsi que Tanguy Goretti qui avait fondé la startup de covoiture Djump. Les trois compères avaient donc déjà une sacrée expérience dans le domaine de la création d’entreprise.

Mais le succès des vélos Cowboy tient également dans son design plus moderne et attrayant que la concurrence, noir mat, ainsi que son poids (16,1kg) plus léger que la moyenne des VAE (20kg). D’ailleurs, tous les composants sont fabriqués en interne.

De plus, les vélos Cowboy intègrent un système d’assistance intuitive qui adapte la vitesse du vélo à la conduite du cycliste. Avec une autonomie de 70 km, le deux roues peut aller jusqu’à 25 km/h.

Engin électrique, mais également connecté, les vélos Cowboy disposent d’un GPS qui permet à leur propriétaire de pouvoir localiser en permanence son vélo via une application dédiée. Celle-ci permet également de connaitre en temps réel l’état de la batterie, ainsi que de verrouiller/déverrouiller l’engin.

Dans sa stratégie de déploiement, Cowboy fait un premier arrêt chez nos voisins français. Les précommandes sont déjà ouvertes et octroient une réduction de 100 euros. Livrées à domicile, les premières commandes sont prévues pour être honorées au mois de juin.

Le marché français représente un terrain de choix pour la startup “le potentiel de croissance du marché du vélo électrique en France est considérable. Nous prévoyons d’ailleurs l’ouverture d’un magasin vitrine à Paris cette année “, explique Adrien Roose.