Des scientifiques américains ont créé une machine capable d’exploiter des signaux électriques émis par le cerveau afin de les rendre interprétables.

Lorsque l’on parle, notre cerveau envoie différents signaux afin que nos lèvres, notre langue, notre bouche et notre larynx puissent être capable de se coordonner afin produire les sons désirés.

À partir de ce constat, des scientifiques de San Francisco ont décidé de créer un appareil capable d’exploiter ce type de signal, afin de recréer des phrases complètes. Cette recherche est un pas en avant vers un système capable d’aider les personnes gravement paralysées qui sont dans l’impossibilité de parler.

Ces recherches sont menées par une équipe de l’Université de Californie qui a enregistré des signaux provenant du cerveau de 5 personnes épileptiques. Ces signaux ont ensuite été interprétés par un système capable de synthétiser une parole en donnant un résultat plutôt intelligible.

Les précédentes recherches effectuées dans le domaine se concentraient sur les pensées émises par une personne, tandis que celle-ci, menée par le neurochirurgien Edward Chang, se concentrent sur les signaux émis par les nerfs.

Nous exploitons les parties du cerveau qui contrôlent ces mouvements. Nous essayons de les décoder plutôt que de parler directement“, a précisé le docteur Chang.

Cette interface entre un cerveau et un ordinateur n’est cependant pas encore assez avancée, ni suffisamment simple d’utilisation, pour aider des personnes handicapées, même si c’est un objectif fixé par les scientifiques.

Pour le moment, il est encore nécessaire d’effectuer une opération invasive afin de directement connecter les capteurs au cerveau. D’après le docteur Chang, il n’existe pas encore de technologie capable de fonctionner et d’interpréter la parole en se plaçant à l’extérieur.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.