Véritable fléau pour la sécurité des données personnelles, les spams remplissent régulièrement les boîtes mails à notre grand désarroi et une étude précise les principaux pays de provenance de ces courriers indésirables.

Dans cette étude du Kaspersky Lab, la Chine arrive en tête avec près de 12 % du trafic mondial de courriers électroniques indésirables en 2018. L’empire du Milieu est suivi par les États-Unis avec environ 9 % du trafic. L’Allemagne arrive à la troisième place avec un peu plus de 7 %.

Avec seulement 3,34 %, la France figure malgré tout dans le classement des 10 principaux pays et se place en 8ème position. Difficile de connaître à quelle place se situe la Belgique, qui n’apparaît même pas dans le classement des 20 principaux pays cités.

D’après cette étude, 17,13 % des habitants Belges ont tout de même été concerné par des attaques via l’utilisation de spam. Il est donc important de rester vigilant et de ne pas cliquer sur un lien en cas de doute.