L’usage de moyens de détections biométrique est déjà utilisé au sein de 15 aéroports aux États-Unis.

Le département de la sécurité intérieure des USA a annoncé être en mesure d’identifier 97 % des voyageurs circulant sur le sol américain, dans les 4 prochaines années.

Pour y parvenir, le département évoque photographier les voyageurs utilisant les moyens aériens avant leur vol. Ce système a commencé à être utilisé en 2017 et 15 aéroports américains appliquent ce fonctionnement depuis 2018.

L’objectif de ce système est de proposer une “voie biométrique” qui permet aux autorités de savoir qui rentre et qui sort du pays. Jusqu’à présent, les autorités américaines utilisaient les manifestes des compagnies aériennes afin de connaître l’identité des personnes qui sortaient des États-Unis.

Depuis l’introduction de ce système, la reconnaissance faciale a permis d’identifier 7.000 passagers qui ont dépassé la durée de leur visa sur les 15.000 vols observés.

Les douanes américaines ont identifié que plus de 600.000 personnes dépassent la durée de leur visa chaque année. C’est une infraction qui est passible d’une peine d’interdiction d’entrée aux USA qui peut s’étendre jusqu’à 10 ans.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.