La plate-forme de streaming de Disney sera officiellement lancée en fin d’année 2019.

Le géant du cinéma se lance à la poursuite de Netflix avec une plate-forme de streaming qui proposera une riche offre de contenus. Pour son lancement, les abonnés pourront accéder à 7.500 épisodes de séries, 400 films issus du catalogue historique et 100 films plus récents. On retrouvera dans le catalogue de Disney + des productions Marvel, Disney, Pixar, LucasFilms ou encore FOX.

Pour soutenir sa plate-forme, Disney mise sur la production de contenus exclusifs. Des séries Star Wars, Marvel et Pixar devraient ainsi accompagner le lancement de la plate-forme.

Disney + récupérera également l’exclusivité des films Marvel et de la série Les Simpson.

Pour rivaliser avec Netflix, Disney n’hésitera pas non plus à jouer des coudes. Au lancement, l’abonnement à Disney + sera facturé 6,99$ – soit 2$ de moins que le service de Netflix.

Disney anticipe “60 à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin 2024” – des chiffres qui lui permettraient de se positionner comme le troisième acteur du marché, derrière Amazon Prime et Netflix.

Paradoxalement, les investissements dans les productions propres resteront plutôt faibles puisqu’on parle d’un budget d’environ 1 milliard de dollars par an, contre près de 15 pour Netflix.

La plate-forme sera disponible sur smartphones, tablettes, ordinateurs, consoles de jeux et téléviseurs, via une application dédiée. Si elle débarquera dès le 12 novembre aux Etats-Unis, les Européens devront patienter quelques semaines, voire mois, avant de pouvoir découvrir le service – Disney n’ayant pas encore précisé ses plans pour le lancement international.

Face à lui, Apple s’apprête à lancer lui aussi sa propre plate-forme de streaming, attendue cet été.

À lire également sur Le Soir + : Petit guide de survie dans la jungle de la VOD