Plusieurs mois après les géants Amazon, Apple et Microsoft, Google s’est enfin décidé à supprimer l’application Living Hopes Ministries dédiée à convertir les personnes homosexuelles

Il aura fallu le temps à Google pour se décider sur le sort de l’application. La semaine dernière, on apprenait que le géant américain ne souhaitait pas supprimer l’application, car celui-ci ne voyait pas de problème avec elle. Google ne souhaitait d’ailleurs pas commenter l’affaire.

Mais il semblerait que la mobilisation des plusieurs associations LGBTQ et personnalités publiques, ainsi qu’une pétition mise en ligne ont eu raison de la firme de Moutain View. Le retrait de Google de l’indice des égalités des entreprises de la Human Right Campaign – qui évalue les lieux de travail en fonction de l’égalité globale LGBTQ – aurait également convaincu le géant américain de prendre position sur le cas de l’application de conversion mise en place par une communauté catholique.

Ainsi, Google est la dernière géante entreprise de technologie à supprimer l’application. Apple et Amazon l’avaient déjà fait en décembre dernier.

Le géant américain a déclaré au site Axio « Après avoir consulté des groupes de défense des droits externes, passés en revue nos politiques et vérifiés que nous avions une compréhension approfondie de l’application et de ses liens avec la thérapie de conversion, nous avons décidé de la retirer du Play Store, compatible avec d’autres magasins d’applications ».