La startup bruxelloise veut recréer un lien entre les membres d’une famille grâce au numérique.

Whatsapp ou Messenger, les applications se sont invitées dans nos relations avec nos proches. Mais qu’en est-il lorsque nos grands-parents ne possèdent pas de GSM, ni d’ordinateur ? Neveo a tenté le pari du traditionnel album photo, créé par une application.

Un album photo papier tous les mois

L’expérience utilisateur est simple. Au fil des jours et des évènements, l’utilisateur peut envoyer directement sur l’application les photos qu’il souhaite partager auprès de ses grands-parents. En quelques clics, les photos sont envoyées, avec des commentaires si le client le souhaite. “Le dernier jour à minuit, on va prendre tout ce que vous avez envoyé”, explique Simon Desbarax, cofondateur de la startup.

Le client n’a plus rien à faire, tout est fait automatiquement. Une mise en page est créée, l’album est imprimé puis envoyé par la poste à vos grands-parents. Peu importe le lieu de résidence, souligne Simon Desbarax : “Vous pouvez envoyer en Colombie ou en Belgique“. Et au même prix.

C’est au choix d’ailleurs, le client peut choisir de s’abonner pour un mois ou à l’année. Comptez 9€99 pour le mois, pour un album qui contient 50 photos. Si vous voulez envoyer plus de photos, il faudra débourser 14€99 pour des albums à 100 photos. Si vous optez pour un abonnement annuel, 25% de réduction sont appliqués.

À noter que les photos ne sont pas vendues à Neveo. Elles sont stockées sur leurs serveurs mais restent la propriété de l’utilisateur.

100 000 utilisateurs et des albums envoyés dans 100 pays

Nous avons créé la boite à trois“, explique le cofondateur. C’était il y a quatre ans. Un des cofondateurs cherchait une solution pour communiquer avec un de ses proches qui ne pouvait plus de déplacer facilement.

L’idée est née, mais le concept a évolué. “Ce n’est pas que pour les personnes en perte d’autonomie, c’est pour toute personne qui a des difficultés à rester connectée au quotidien avec des membres de sa famille” précise Simon.

L’idée germe il y a quatre ans, deux ans plus tard les premiers albums sont envoyés. La startup continue de se développer. Au total, Neveo compte 100 000 utilisateurs avec près d’un million de photo par mois selon Simon Desbarax.

Aujourd’hui, les albums sont envoyés dans près de 100 pays différents.